Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-05-07
Actualité médicale

Tags: Tirer -  langue -  impoli -  mais -  enfants -  choix - 
Tirer la langue est impoli, mais certains enfants n'ont pas le choix! - Actualité médicale
Tirer la langue est impoli, mais certains enfants n'ont pas le choix!

07 mai 2007 - Les enfants présentant une macroglossie se tournent vers l’Hôpital de Montréal pour enfants pour une délicate chirurgie.

Publicité

Qui ne connaît pas la sensation désagréable de porter des souliers ou des vêtements de la mauvaise taille. Alors, imaginez quand c’est votre langue qui n’est pas de la bonne taille!

L’Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM est le seul centre pédiatrique au Québec qui dispose d’une équipe multidisciplinaire spécialisée pour pratiquer une intervention chirurgicale sur des enfants nés avec la langue trop longue, trop épaisse ou les deux; un problème que l’on appelle macroglossie.

Dr Sam Daniel, chirurgien otorhinolaryngologiste, est le chef de cette équipe; il possède une grande expérience de la chirurgie de réduction de la langue, l’ayant déjà pratiquée plus de 20 fois sur des nourrissons, des enfants et des adolescents.

Cette délicate intervention chirurgicale consiste à couper la portion excédentaire du muscle de la langue afin de restaurer sa forme et sa fonction, tout en veillant à ne pas endommager les artères et nerfs linguaux. Après l’intervention, la plupart des enfants passent quelques jours aux soins intensifs pour récupérer, parfois en coma induit pour favoriser la guérison. Puis, en fonction de la complexité de l’intervention, les enfants obtiennent pour la plupart leur congé après quelques jours.

« Au Québec, plusieurs parents ont l’impression qu’il n’y a rien à faire pour leur enfant, ou alors que la chirurgie n’est possible que quand l’enfant entre dans l’adolescence. En désespoir de cause, plusieurs familles se sont rendues aux États-Unis pour y chercher de l’aide et découvrir que l’intervention chirurgicale y coûtait 25 000 $ », explique Dr Daniel. « Je veux que les parents sachent que cette intervention est offerte ici, au Québec, à l’Hôpital de Montréal pour enfants. »

Dr Daniel poursuit en expliquant qu’il a pratiqué une réduction de la langue chez un enfant de deux mois seulement. Le nourrisson avait de la difficulté à ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-05-07 par Lisa Dutton
Source: Chef, Relations publiques et communications - L'Hôpital de Montréal pour enfants, CUSM Accéder à la source

Mots clés: Tirer langue impoli mais enfants choix


Publicité

En savoir plus

L’Hôpital de Montréal pour enfants est l’hôpital d’enseignement pédiatrique du Centre universitaire de santé McGill. Cet établissement est un chef de file des soins et des traitements prodigués aux nourrissons, aux enfants et aux adolescents malades de tout le Québec. L’Hôpital de Montréal pour enfants offre un vaste éventail de services de santé de très haut niveau en plus de prodiguer des soins ultraspécialisés dans une multitude de sphères, incluant la cardiologie et la chirurgie cardiaque; la neurologie et la neurochirurgie; la traumatologie; la recherche génétique; la psychiatrie et le développement de l'enfant; ainsi que les troubles musculo-squelettiques, comme l'orthopédie et la rhumatologie. Totalement bilingue et multiculturel, l'établissement dessert respectueusement dans plus de 50 langues une communauté de plus en plus diversifiée.




: Sur le même thème...