Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-03-15
Actualité médicale

Tags: Saignements -  durant -  endoscopie -  anti-inflammatoires -  jouent-ils -  role - 
Saignements durant une endoscopie : les anti-inflammatoires jouent-ils un rôle? - Actualité médicale
Saignements durant une endoscopie : les anti-inflammatoires jouent-ils un rôle?

15 mars 2007 - Des chercheurs du CUSM se penchent sur la question

Publicité

Le fait de prendre une aspirine par jour accroît-il les risques de saignement durant une intervention diagnostique effractive? Il s'agit là d'un sujet de préoccupation important pour de nombreux patients qui prennent de tels médicaments ainsi que d'autres antiagrégants plaquettaires dans le but de réduire les risques de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. Des chercheurs du CUSM ont démontré que les antiagrégants plaquettaires ne contribuaient pas aux saignements postérieurs à une endoscopie. Ces constatations sont publiées dans l'édition de ce moi-ci de la revue Alimentary Pharmacology and Therapeutics.

Aux dires du Dr Alan Barkun, chef du département de gastro-entérologie du CUSM : « Les lignes directrices cliniques en matière de prise d'antiagrégants plaquettaires durant ces interventions se sont montrées ambiguës. Certains suggèrent d'interrompre la prise de tels médicaments ou d'arrêter ceux-ci dix jours avant l'endoscopie. D'autres se refusent à effectuer une telle intervention si le patient prend des antiagrégants plaquettaires. Dans certains cas, ceci pourrait avoir de graves répercussions cliniques. Nos constatations démontrent que ces mesures préventives ne sont pas nécessaires. »

Le Dr Barkun et ses collègues, au rang desquels figure Nadeem Hussain, clinicien de l'Université de Western Ontario, ont comparé la prise d'antiagrégants plaquettaires auprès de patients victimes de saignements et de patients qui ne l'avaient pas été. En s'appuyant sur le cas de 126 patients ayant subi une endoscopie, ils ont pu démontrer que la prise d'antiagrégants plaquettaires n'était pas associée, de manière significative, aux saignements postérieurs à l'intervention.

D'ajouter le Dr Barkun, professeur de médecine à l'Université McGill : « Près de 70 % des personnes âgées de plus de 65 ans prennent régulièrement des anti-inflammatoires nonstéroïdiens ou de l'aspirine. Nos constatations démontrent que les patients qui se soumettent à une intervention endoscopique thérapeutique n'ont pas à interrompre la prise de tels médicaments. Cette conclusion ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-03-15 par Christine Zeindler
Source: Coordonnatrice des communications (Recherche) - Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: Saignements durant endoscopie anti-inflammatoires jouent-ils role


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR du CUSM) est un centre de recherche hospitalo-universitaire de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 500 chercheurs, près de 1 000 étudiants diplômés et postdoctorants et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l’avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.




: Sur le même thème...