Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2006-11-01
Actualité médicale

Tags: regimes -  alimentaires -  faibles -  folate -  augmentent -  risque -  cancer -  colorectal - 
Les régimes alimentaires faibles en folate augmentent le risque de cancer colorectal - Actualité médicale
Les régimes alimentaires faibles en folate augmentent le risque de cancer colorectal

01 novembre 2006 - Selon une nouvelle étude des chercheurs du CUSM, une alimentation pauvre en folate augmente le risque de cancer colorectal. Publiée aujourd'hui dans la revue scientifique Cancer Research, l'étude présente une façon de prévenir cette maladie et fournit en plus un approfondissement des connaissances sur les mécanismes de cette pathologie qui pourrait conduire à de nouvelles thérapies. Utilisant des modèles animaux, l'étude du CUSM est la première à établir directement que les régimes faibles en folate causent le cancer colorectal; elle fait suite à une recherche antérieure de la même équipe qui avait exposé le rôle protecteur d'une alimentation riche en folate contre les maladies cardiaques.

Publicité

" Cette recherche, qui est en concordance avec des études épidémiologiques antérieures chez l'humain, établit une relation claire entre l'alimentation pauvre en folate et le développement du cancer colorectal chez des modèles animaux ", dit la Dre Rima Rozen, directrice scientifique de l'Hôpital de Montréal pour enfants, directrice scientifique adjointe du CUSM et chercheuse principale de l'étude. " Aucune des souris nourries selon le régime de contrôle n'a développé de tumeurs alors que, chez les souris ayant une alimentation pauvre en folate, une sur quatre a développé une ou plusieurs tumeurs. "

À l'aide de techniques de la biologie moléculaire, on a également exploré les mécanismes possibles de la maladie. " L'étude établit que de faibles niveaux de folate alimentaire causent une augmentation du dommage de l'ADN, qui joue un rôle dans le développement des tumeurs ", a noté la Dre Rozen. L'étude indique également que la déficience en folate entraîne un comportement anormal des gènes qui réagissent habituellement au dommage de l'ADN, ce qui contribue aussi au développement des tumeurs. Bref, les résultats suggèrent qu'une alimentation suffisamment riche en folate réduit le risque de développer un cancer colorectal.

" On prévoit que quelque 20 000 hommes et femmes recevront un diagnostic de cancer colorectal cette année, et cette maladie s'avérera fatale pour environ 8 500 d'entre eux. Les résultats de cette étude montrent comment un simple ajout de supplément à son régime alimentaire quotidien pourrait avoir d'importants bienfaits à long terme pour la population et le système de santé ", a déclaré le Dr Philip Branton, directeur scientifique de l'Institut du cancer des IRSC. " Ces résultats sont certes encourageants, mais il faudra pousser les recherches davantage pour s'assurer que l'acide folique a un effet protecteur quelconque contre le cancer colorectal chez l'homme ", a ajouté le Dr ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-11-01 par Ian Popple
Source: Coordonnateur des communications (Recherche) - Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: regimes alimentaires faibles folate augmentent risque cancer colorectal


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR du CUSM) est un centre de recherche hospitalo-universitaire de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 500 chercheurs, près de 1 000 étudiants diplômés et postdoctorants et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances. www.cusm.ca.