Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2006-10-05
Actualité médicale

Tags: banques -  sperme -  faveur -  patients -  chercheurs -  CUSM -  tentent -  determiner -  cause - 
Les banques de sperme n'ont pas la faveur des patients - Des chercheurs du CUSM tentent d'en déterminer la cause - Actualité médicale
Les banques de sperme n'ont pas la faveur des patients - Des chercheurs du CUSM tentent d'en déterminer la cause

05 octobre 2006 - Les banques de sperme ne sont pas très prisées, même des patients qui souffrent du cancer et qui sont confrontés à des traitements susceptibles de les rendre infertiles. Une nouvelle étude menée par le Dr Peter Chan, chercheur du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), s'interroge sur les raisons pour lesquelles les banques de sperme constituent une ressource à laquelle les patients ont si peu recours.

Publicité

La nouvelle étude, publiée dans un récent numéro de la revue scientifique Human Reproduction, met de l'avant la nécessité d'améliorer les échanges entre les médecins et les patients relativement aux avantages que présente le recours aux banques de sperme ainsi que de prévoir de l'information précise et personnalisée sur les risques élevés d'infertilité associés au traitement du cancer des testicules et du lymphome de Hodgkin. Elle révèle également que les Québécois sont moins susceptibles que les patients de descendance immigrante d'avoir recours à une banque de sperme à titre de solution pour engendrer des enfants, dans l'avenir.

Le cancer des testicules et le lymphome de Hodgkin sont parmi les malignités qui affectent le plus fréquemment les jeunes hommes en âge de procréer. Aux dires du Dr Peter Chan, directeur de la médecine de la reproduction masculine du CUSM et principal auteur de la nouvelle étude : " Le cancer des testicules représente plus de 25 % de tous les cancers diagnostiqués chez les hommes âgés de 20 à 24 ans tandis que le lymphome de Hodgkin touche près de 15 % du même groupe d'âge. " Si les progrès réalisés dans le domaine de la médecine ont fait en sorte que ces deux malignités sont désormais curables dans une très large mesure, il n'en demeure pas moins que l'une des préoccupations des patients tient à leur fort risque d'infertilité. Selon le Dr Peter Chan : " Le recours à une banque de sperme constitue le meilleur espoir pour les patients souffrant de cancer qui pourraient, dans l'avenir, souhaiter engendrer des enfants. " Malgré cela, on a encore trop peu souvent recours aux banques de sperme. " Nous souhaitions examiner cette question dans l'espoir que nos conclusions puissent servir à aider les professionnels de la santé à promouvoir, ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2006-10-05 par Ian Popple
Source: Coordonnateur des communications (Recherche) - Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: banques sperme faveur patients chercheurs CUSM tentent determiner cause


Publicité

En savoir plus

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances. www.cusm.ca




: Sur le même thème...