Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2006-06-02
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  CUSM -  etablissent -  relation -  medicaments -  asthme -  cataracte -  personnes -  agees - 
Des chercheurs du CUSM établissent une relation entre les médicaments contre l'asthme et la cataracte chez les personnes âgées - Actualité médicale
Des chercheurs du CUSM établissent une relation entre les médicaments contre l'asthme et la cataracte chez les personnes âgées

02 juin 2006 - Des chercheurs du CUSM ont découvert que les patients d'un certain âge souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et d'asthme et qui prennent des médicaments afin de prévenir les crises risquent de développer des cataractes. Leurs recherches menées auprès d'un groupe important de Québécois sont publiées aujourd'hui dans l'édition du mois de juin du European Respiratory Journal.

Publicité

"Nous avons constaté que les personnes de plus de 65 ans qui prennent des médicaments à base de cortisone appelés corticostéroïde en aérosol afin de diminuer les risques de crises d'asthme ou de MPOC sont davantage exposées à développer des cataractes," mentionnait le docteur Samy Suissa, épidémiologiste au CUSM et auteur principal de l'étude. "Cette information importante peut aider les médecins et les patients à mieux gérer l'utilisation de ce médicament."

Les chercheurs se sont basés sur des données de diagnostics et de prescriptions sur une période de 14 années disponibles dans une base de données d'un système de santé provincial, étudiant plus de 100 000 patients souffrant d'asthme ou de MPOC dont l'âge moyen était de 78 ans et dont plus de 10 000 ont été diagnostiqués par la suite avec des cataractes graves.

L'équipe de chercheurs a constaté que le risque de développer une cataracte grave était augmenté de 24 % chez les personnes prenant une dose régulière quotidienne de corticostéroïde en aérosol. Même en ne prenant que la moitié de la dose quotidienne, les chercheurs ont constaté une légère augmentation du développement de la cataracte, une affection qui embrouille ou obscurcit le cristallin de l'œil et, si elle n'est pas traitée, peut embrouiller la vision de façon permanente.

Suite à cette découverte, les chercheurs ont émis un avertissement : "Nous recommandons que les personnes âgées souffrant d'asthme continuent à utiliser ce médicament qui par ailleurs est très efficace mais elles devraient essayer de diminuer la dose de corticostéroïde en aérosol le plus possible," mentionnait le docteur Suissa, qui est également professeur à l'Université McGill au Département d'épidémiologie et de bio-statistiques. Il suggère que, dans le cas où des personnes âgées doivent prendre du corticostéroïde en aérosol, ils prennent le médicament en combinaison avec d'autres médicaments qui ouvrent ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2006-06-02 par Ian Popple
Source: Coordonnateur des communications (Recherche) - Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: chercheurs CUSM etablissent relation medicaments asthme cataracte personnes agees


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 500 chercheurs, près de 1 000 étudiants diplômés et postdoctorants et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d’enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.