Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2006-03-27
Actualité médicale

Tags: regimes -  riches -  folate -  protegent-ils -  maladies -  coeur - 
Comment les régimes riches en folate protègent-ils contre les maladies du cœur? - Actualité médicale
Comment les régimes riches en folate protègent-ils contre les maladies du cœur?

27 mars 2006 - C'est bien connu, un régime alimentaire sain comprend des légumes verts, des légumineuses et des fruits. Ce qui l'est peut-être moins, par contre, c'est que le folate est une vitamine B abondante dans chacun de ces groupes d'aliments et qu'un régime riche en folate est incontestablement un moyen reconnu de réduire le risque de maladies cardiaques et d'accident vasculaire cérébral. Point intéressant, les scientifiques n'ont jamais parfaitement élucidé le mécanisme d'action du folate. Dans une nouvelle étude publiée ce mois-ci dans un numéro de la revue scientifique Circulation Research, des chercheurs du CUSM ont éclairé les liens mystérieux entre le folate et les maladies cardiaques.

Publicité

« Nous savions déjà qu'un régime pauvre en folate pouvait augmenter l'homocystéine, un acide aminé, dans le sang », dit la Dre Rima Rozen, chercheuse principale et directrice scientifique de l'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM. « Mais il y avait un chaînon manquant entre l'homocystéine, les maladies cardiaques et l'accident vasculaire cérébral. »

En faisant appel à des modèles murins, puis en confirmant chez l'humain les résultats obtenus, les chercheurs ont utilisé les analyses génétiques pour cartographier les réactions en cascade. « Notre étude établit que les régimes pauvres en folate augmentent l'homocystéine, qui réduit le cholestérol HDL, c'est-à-dire le bon cholestérol, mécanisme qui accroît le risque de maladies du cœur et d'accident vasculaire cérébral », dit la Dre Rozen.

Les avantages d'un régime alimentaire riche en folate ont été observés depuis bon nombre d'années. Les États-Unis et le Canada ont des réglementations prescrivant l'ajout d'acide folique (forme synthétique du folate) au pain, aux céréales, aux farines, à la semoule de maïs, aux pâtes et au riz pour en augmenter la consommation dans la population. « Nous pouvons finalement expliquer une voie importante reliant le folate aux maladies du coeur et à l'accident vasculaire cérébral, ce qui nous donne une raison supplémentaire de manger des légumes verts, des légumineuses et des fruits en abondance », dit la Dre Rozen.

Article écrit le 2006-03-27 par Ian Popple
Source: Coordonnateur des communications (Recherche) - Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: regimes riches folate protegent-ils maladies coeur


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre de recherche hospitalo-universitaire de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 500 chercheurs, près de 1 000 étudiants diplômés et postdoctorants et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. Pour de plus amples renseignements, consulter le site Web de l'Institut.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.




: Sur le même thème...