Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-12-14
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  McGill -  percent -  code -  genetique -  Quebec - 
Des chercheurs de McGill percent le code génétique du C. difficile au Québec - Actualité médicale
Des chercheurs de McGill percent le code génétique du C. difficile au Québec

14 décembre 2005 - Des chercheurs de l'Université McGill, du Centre d'innovation Génome Québec et Université McGill, du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et de l'Hôpital général juif (HGJ) ont travaillé de concert pour procéder au séquençage du génome d'une souche virulente du Clostridium difficile prévalent au Québec depuis 2003 et similaire aux souches que l'on trouve ailleurs dans le monde. Il s'agit d'une percée médicale majeure : une souche du C. difficile a été séquencée pour la première fois en Amérique du Nord et pour la deuxième fois seulement au monde.

Publicité

Le séquençage de ce génome permettra aux chercheurs d'élaborer des stratégies améliorées permettant la détection, le traitement et la prévention d'une souche du C. difficile responsable de plus des trois quarts des cas étudiés au Québec à ce jour et d'épidémies similaires qui se sont déclarées aux États-Unis et dans certaines régions d'Europe. L'accomplissement de cette percée est un autre exemple du rôle de chef de file que jouent l'Université McGill et les hôpitaux qui y sont affiliés dans la recherche sur le C. difficile.

L'équipe de recherche de l'Université McGill, sous la direction de M. Ken Dewar, professeur adjoint de génétique humaine à l'Université McGill et chercheur à l'Institut de recherche du CUSM, et du Dr Andre Dascal, professeur agrégé de médecine, de microbiologie et d'immunologie à l'Université McGill et médecin-chef en maladies infectieuses à l'Hôpital général juif, a isolé l'acide nucléique de la souche québécoise du C. difficile et a accompli cette percée à l'aide de la technologie de séquençage à ultrahaut rendement de l'Université Washington, située à St. Louis. « Nous avons procédé au séquençage du génome d'une souche québécoise du C. difficile hautement virulente. Nous pouvons maintenant entreprendre la recherche pour découvrir d'autres gènes de résistance aux toxines et aux antibiotiques et pour mener des travaux novateurs en matière de génomique, lesquels nous permettront de mieux comprendre pourquoi cette souche est la cause de maladies graves », a expliqué le Pr Dewar.

« Le séquençage de ce génome est un énorme pas en avant en ce qui a trait au développement de meilleures méthodes liées à la prévention et au traitement ainsi qu'à l'accélération de la formulation du diagnostic à l'égard d'une infection qui représente une préoccupation majeure, non seulement au Québec, mais également aux quatre coins du monde. Tout comme reconnaître les lettres de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-12-14 par Ian Popple
Source: Relations publiques et communications - CUSM Accéder à la source

Mots clés: chercheurs McGill percent code genetique Quebec


Publicité

En savoir plus

À propos du Clostridium difficile

Le Clostridium difficile, ou C. difficile, est un microbe bactérien pouvant causer une infection de l'intestin. Les symptômes les plus fréquents sont la diarrhée, la fièvre et la douleur abdominale. Des recherches québécoises indiquent que la souche du C. difficile la plus présente au Québec est similaire à celle décelée aux États-Unis et en Europe. La souche québécoise est résistante à un groupe d'antibiotiques, les quinolones fluorées, susceptibles d'avoir contribué à sa propagation dans l'ensemble de la province. Le meilleur moyen de prévenir l'infection au Clostridium difficile est de se laver les mains régulièrement avec de l'eau et du savon.

À propos de l'Hôpital général juif

Depuis 1934, l'Hôpital général juif – Sir Mortimer B. Davis, un hôpital d'enseignement affilié à l'Université McGill « Au service de tous », dessert des patients de diverses appartenances religieuses, linguistiques et culturelles, de la région de Montréal, du Québec et de l'extérieur de la province. L'un des plus grands hôpitaux de soins de courte durée du Québec, l'HGJ a acquis une réputation d'excellence dans d'importantes spécialités médicales en agrandissant et en modernisant sans cesse ses installations consacrées aux traitements cliniques, à l'enseignement et à la recherche menée à l'Institut Lady Davis de recherches médicales. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter l'adresse suivante : www.jgh.ca.

À propos du Centre universitaire de santé McGill

Le Centre universitaire de santé McGill est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologique de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal. Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances. www.cusm.ca

À propos de l'Université McGill

Principale université canadienne à forte intensité de recherche, l'Université McGill s'est forgé une réputation mondiale au titre de ses travaux savants et de ses découvertes scientifiques. Fondée en 1821, McGill compte 21 facultés et écoles professionnelles qui offrent plus de 300 programmes, du baccalauréat au doctorat. L'Université attire des professeurs et des chercheurs renommés du monde entier et des étudiants exceptionnels de plus de 150 pays, ce qui lui donne l'un des corps étudiants les plus dynamiques et les plus diversifiés de toute l'Amérique du Nord. Environ 23 000 étudiants de 1er cycle et 7 000 étudiants de 2e et 3e cycles y sont inscrits. Elle est l'une des deux seules universités canadiennes à faire partie de l'Association américaine des universités. Ses deux campus sont situés à Montréal, au Canada.

À propos de Génome Québec

Génome Québec, qui a pour mission de mobiliser les milieux académiques et industriels autour de la recherche en génomique, est un organisme sans but lucratif, qui investit et gère des ressources financières de près de 300 millions de dollars provenant des secteurs public et privé. Il gère actuellement des projets dans six grands secteurs : la santé humaine, la bioinformatique, l'éthique, l'environnement, la foresterie et l'agriculture. Il a généré plus de 700 emplois depuis sa création, en 2000, et permis la création, à Montréal, du Centre d'innovation Génome Québec et Université McGill, un centre de recherche de calibre mondial qui favorise le positionnement du Québec sur la scène internationale.




: Sur le même thème...