Publicité
Accueil > Actualité médicale > Gériatrie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-12-12
Actualité médicale

Tags: depression -  temps -  Fetes - 
La dépression dans le temps des Fêtes - Actualité médicale
La dépression dans le temps des Fêtes

12 décembre 2005 - Le temps des Fêtes est normalement une période de joie et de célébration, mais chez certains elle fait naître un sentiment de solitude, renforce les sentiments dépressifs et les pensées négatives. En effet, un grand nombre d'études et de témoignages provenant des centres et des travailleurs oeuvrant auprès des personnes en crise confirment l'augmentation tant du nombre que de la gravité des appels faits par les personnes déprimées au cours du temps des Fêtes. Il s'agit d'une période d'activité frénétique, où l'on essaie de conjuguer le travail, les activités sociales plus nombreuses, les courses, la décoration de la maison, l'emballage des cadeaux, les réceptions et le contrôle du budget. Cette foule d'exigences suscite une augmentation du stress, à la fois physique et psychologique.

Publicité

Le temps des Fêtes se prête aussi à la réflexion, comme l'année arrive à son terme. C'est l'heure des bilans, où l'on fait la revue des pertes subies : perte d'un être cher par la mort, le divorce ou la séparation, perte d'un emploi ou même perte d'un environnement social familier (par exemple, un déménagement à l'étranger).

« Le temps des Fêtes donne également lieu à des images tout à fait irréalistes de la famille idéale et provoque des sentiments susceptibles d'augmenter la tension ou les conflits entre les membres de la famille », explique Michael Spevack, psychologue du CUSM. « Les excès de table et l'usage abusif de l'alcool, associés au manque de sommeil, constituent une formule favorable aux mouvements d'humeur extrêmes, les sentiments d'euphorie étant suivis une demi-journée plus tard d'une humeur dépressive passagère », explique Michael Spevack.

« Les sentiments dépressifs peuvent atteindre une intensité extrême, allant jusqu'aux idées suicidaires. Les personnes particulièrement à risque sont les personnes isolées sur le plan social », ajoute Michael Spevack. Le psychologue formule donc les recommandations suivantes aux personnes qui souhaitent faire face aux pressions accrues du temps des Fêtes :

Si vous vous sentez déprimé, entourez-vous de personnes positives qui vous rendent optimiste et vous encouragent.

Pratiquez la simplicité et donnez seulement ce qui est dans la limite de vos moyens.

Si vous êtes seul ou loin de votre famille et de vos amis, joignez-vous à un groupe de bénévoles qui apportent du bonheur aux autres dans le temps de Noël et du Nouvel An. De cette manière, vous vous aiderez vous-même en aidant les autres.

Si vous êtes de ceux qui profitent de l'excitation et de l'énergie du temps des Fêtes, soyez attentif à ceux qui ont peut-être connu des changements difficiles au cours de l'année écoulée et, ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-12-12 par Seeta Ramdass
Source: Relations publiques et Communications, Centre universitaire de santé McGill Accéder à la source

Mots clés: depression temps Fetes


Publicité

En savoir plus