Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-09
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  CUSM -  explorent -  origine -  douleur -  sexuelle -  femme - 
Des chercheurs du CUSM explorent l'origine de la douleur sexuelle chez la femme - Actualité médicale
Des chercheurs du CUSM explorent l'origine de la douleur sexuelle chez la femme

09 novembre 2005 - Une équipe pluridisciplinaire de chercheurs issus de l'Université McGill, du CUSM et du CHUM vient d'obtenir une subvention de près de 700 000 $ des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) pour la poursuite de leur recherche novatrice sur la douleur de certaines femmes au cours des relations sexuelles. Ce nouveau financement permettra à l'équipe, constituée de psychologues, de gynécologues, de physiothérapeutes et de statisticiens-épidémiologistes, de découvrir l'origine d'une affection qui touche de manière récurrente au moins 15 % de Canadiennes.

Publicité

L'équipe de recherche concentrera ses travaux sur deux champs d'étude en particulier : la dyspareunie, c'est-à-dire la douleur perçue au cours des rapports sexuels, et le vaginisme, c'est-à-dire la contraction vaginale qui empêche la relation sexuelle. Ces troubles étaient perçus jusqu'ici comme des dysfonctionnements sexuels. Ils sont de plus en plus considérés comme des troubles de la douleur, d'après les résultats des recherches antérieures de l'équipe. " L'abord du problème par l'angle de la douleur représente une approche plus exacte et plus constructive ", dit le chercheur principal de l'étude, le Dr Irv Binik, directeur du Service de thérapie sexuelle et de thérapie du couple au CUSM et professeur de psychologie à l'Université McGill. " Il ouvre la voie à de nouvelles possibilités thérapeutiques, notamment le soulagement de la douleur par la voie cognitivo-comportementale, la physiothérapie, la chirurgie ou les analgésiques, pour mettre fin à la douleur muette de ces femmes. "

La nouvelle subvention des IRSC permettra à l'équipe de lancer des recherches auprès de groupes de femmes qui souffrent de douleur génitale associée à la ménopause, l'une des formes les plus courantes de dyspareunie. La recherche sur le vaginisme s'attachera au rôle de la peur dans les relations sexuelles, principal obstacle aux mesures thérapeutiques. " Les femmes souffrant de vaginisme semblent éviter et craindre davantage la pénétration vaginale que les femmes souffrant d'autres troubles reliés à la douleur génitale ", a noté le Dr Binik. " Si l'on comprend mieux les caractéristiques particulières du vaginisme et de la dyspareunie, on sera naturellement amené à proposer des traitements plus appropriés et plus efficaces.

Article écrit le 2005-11-09 par Ian Popple
Source: Relations publiques et Communications CUSM Accéder à la source

Mots clés: chercheurs CUSM explorent origine douleur sexuelle femme


Publicité

En savoir plus

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal.

Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.




: Sur le même thème...