Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-08-16
Actualité médicale

Tags: scientifiques -  CUSM -  decouvrent -  gene -  controle -  rythme -  developpement -  tuberculose - 
Des scientifiques du CUSM découvrent un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose - Actualité médicale
Des scientifiques du CUSM découvrent un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose

16 août 2005 - Des scientifiques du CUSM viennent de découvrir un gène qui contrôle le rythme de développement de la tuberculose chez les patients atteints de cette maladie — c'est la premiere fois qu'on decouvre un tel gene en rapport avec cette maladie. L'étude, publiée cette semaine dans les Proceedings of the National Academy of Science (PNAS) de l'Académie nationale des sciences des États-Unis, jette un nouvel éclairage sur les mécanismes sous-jacents à l'évolution de la tuberculose et pourrait avoir des répercussions sur les mesures de santé publique déployées pour contenir la maladie.

Publicité

« Environ le tiers de la population mondiale est infectée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis, la bactérie responsable de la tuberculose » affirme le Dr Erwin Schurr, généticien moléculaire au Centre d'étude de la résistance de l'organisme hôte du CUSM, et chercheur principal de l'étude. « Sur les 2 milliards de personnes qu'on estime infectées, seulement 5 à 10 % développent effectivement la tuberculose au cours de leur vie ; les 90 à 95 % restant semblent parvenir à contenir l'infection à l'état latent et ne souffrent pas de la maladie. » Le Dr Schurr a consacré les cinq dernières années à étudier les tenants et aboutissants de ce phénomène.

La recherche s'est concentrée sur le NRAMP1 — un gène reconnu pour être à l'origine de plusieurs autres maladies très différentes telles que la lèpre et l'arthrite rhumatoïde. « Nous avons découvert que plutôt que d'être à l'origine de la tuberculose, les variantes (alléliques) du NRAMP1 contrôlent le rythme d'évolution de la maladie » indique le Dr Schurr. « C'est la première fois qu'il est établi qu'un gène contrôle le délai d'apparition de la maladie à la suite de l'infection. » On connaît déjà certains facteurs qui accélèrent l'évolution de la tuberculose chez les malades. « Par exemple, le SIDA et la tuberculose sont des complices qui agissent en synergie ; lorsqu'ils sont présents concurremment, ils semblent accélérer la progression de la maladie» déclare le Dr Schurr.

« Lorsque l'on comprend les mécanismes de la pathogénie, il est possible de définir de nouvelles cibles et de nouvelles politiques afin de prévenir la maladie » souligne le Dr Emil Skamene, directeur scientifique de l'Institut de recherche du CUSM. « Des hôpitaux universitaires comme le CUSM allient la recherche scientifique à la technologie et au savoir-faire clinique, ce qui permet de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-08-16 par Ian Popple
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: scientifiques CUSM decouvrent gene controle rythme developpement tuberculose


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill.

L'Institut compte plus de 500 chercheurs, près de 1 000 étudiants diplômés et postdoctorants et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. Pour de plus amples renseignements, consulter le site Web.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal.

Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.




: Sur le même thème...