Publicité
Accueil > Actualité médicale > Pneumologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-08-11
Actualité médicale

Tags: etude -  mecanismes -  defense -  organisme -  aggravent -  symptomes -  asthme - 
Selon une étude, les mécanismes de défense de l'organisme aggravent les symptômes de l'asthme - Actualité médicale
Selon une étude, les mécanismes de défense de l'organisme aggravent les symptômes de l'asthme

11 août 2005 - Des chercheurs du CUSM ont découvert que les propres mécanismes de défense de l'organisme causent certains des symptômes les plus graves de l'asthme. Une nouvelle étude de trois chercheurs du CUSM, le Dr David Ramos-Barbón, la Dre Elizabeth Fixman et le Dr James Martin, publiée récemment dans le Journal of Clinical Investigation (JCI), établit que les lymphocytes T, ces cellules de défense de l'organisme, sont responsables de l'épaississement des voies aériennes, qui augmente les risques d'une crise d’asthme dangereuse. Cette découverte laisse espérer la mise au point éventuelle de nouveaux traitements pour combattre cette maladie actuellement incurable.

Publicité

Deux facteurs déclenchent les symptômes de l’asthme : l'inflammation des voies aériennes dans les poumons et l'épaississement du muscle lisse bronchique, processus irréversible que les médecins appellent remodelage bronchique. Certains allergènes, généralement la poussière et le poil des animaux, peuvent déclencher l'inflammation, mais les causes du remodelage bronchique (et la relation entre les deux phénomènes) restaient jusqu'ici mystérieuses. Or les chercheurs du CUSM viennent de découvrir que le remodelage est en fait causé par les lymphocytes T, mécanisme de défense de l'organisme. « Les lymphocytes T sont en quelque sorte les agents de circulation du monde cellulaire », dit le Dr Ramos-Barbón. En présence d'antigènes, on observe des lymphocytes T dirigeant les mécanismes de défense de l'organisme, ce qui produit le remodelage bronchique chez les personnes asthmatique. « Il s'agit là d'une réaction naturelle destinée à protéger l'organisme contre la maladie », note le Dr Ramos-Barbón. « Mais dans ce cas, elle produit des conditions propices à l'asthme et entraîne une aggravation des symptômes, comme la toux et les difficultés respiratoires.

Pour réaliser cette découverte, les chercheurs du CUSM ont prélevé des lymphocytes T provenant de rats asthmatiques, les ont rendus fluorescents par l'ajout d'un gène de méduse, puis les ont transplantés sur des rats non asthmatiques. « La fluorescence nous a permis de suivre le mouvement des lymphocytes T et de déterminer leurs effets chez les rats non asthmatiques », dit le Dr Ramos-Barbón. Les chercheurs ont été surpris de découvrir que les lymphocytes T se dirigeaient directement vers la paroi bronchique des rats non asthmatiques et l'envahissaient, causant ainsi un remodelage massif. De plus, ils ont découvert que les lymphocytes T doivent entrer en contact direct avec les cellules de la paroi bronchique pour causer le remodelage.

« La prochaine étape consiste à développer des mécanismes qui ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-08-11 par Ian Popple
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: etude mecanismes defense organisme aggravent symptomes asthme


Publicité

En savoir plus

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d’enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal.

Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme de financement de la recherche en santé au Canada. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada.

Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à près de 10 000 chercheurs et stagiaires en santé dans toutes les provinces du Canada.