Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-05-24
Actualité médicale

Tags: scientifiques -  CUSM -  decrivent -  resistance -  genetique -  virus -  agressif - 
Des scientifiques du CUSM décrivent la résistance génétique à un virus agressif - Actualité médicale
Des scientifiques du CUSM décrivent la résistance génétique à un virus agressif

24 mai 2005 - Des chercheurs du CUSM viennent de définir la résistance génétique à un virus très répandu, le cytomégalovirus (CMV), qui fait partie d'un groupe de virus à l'origine de quelques-unes des maladies les plus répandues dans le monde, notamment l'herpès, la varicelle et la mononucléose.

Publicité

Cette recherche révolutionnaire dont les résultats ont été publiés la semaine dernière dans la revue Nature Genetics ouvre la voie à la mise au point de thérapies pour lutter contre le CMV chez l'humain. Ces dernières pourraient contribuer à prolonger la vie des personnes atteintes du VIH et améliorer le taux de succès des transplantations, en réduisant les risques de rejet. Il n'y a actuellement aucun remède ni aucun traitement pour le CMV.

La résistance aux maladies comme le CMV est liée, du moins en partie, à la capacité des mécanismes de défense de l'organisme à les identifier et à les détruire. " Il n'est pas toujours facile de détecter ces agents pathogènes " de déclarer le Dr Sylvia Vidal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la réponse de l'hôte à l'infection virale, en poste au CUSM et auteur principale de la nouvelle recherche. " Le CMV a réussi à se donner différents déguisements trompeurs pour échapper à la détection de nos cellules tueuses naturelles, une des nombreuses catégories de cellules qui traquent et détruisent les envahisseurs indésirables de notre organisme. " Depuis des millions d'années, les cellules tueuses naturelles et les agents pathogènes qu'elles combattent sont engagés dans une course aux armements évolutionniste, et il s'agit d'une lutte à finir entre les deux.

Le Dr Vidal et son équipe ont consacré les 10 dernières années à l'étude des souches résistantes au CMV chez la souris, afin de tenter de décrire la nature de leur résistance génétique. " Avec cette recherche nous avons, pour une deuxième fois, découvert la résistance génétique au CMV, dit-elle. Mais encore mieux, cette nouvelle recherche permet de documenter un tout nouveau mécanisme de résistance au CMV qui met en cause l'interaction de deux gênes. Le premier repère les cellules infectées par ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-05-24 par Ian Popple
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: scientifiques CUSM decrivent resistance genetique virus agressif


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill.

L'Institut compte plus de 500 chercheurs, près de 1 000 étudiants diplômés et postdoctorants et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) est un centre hospitalier universitaire intégré, reconnu à l'échelle internationale pour l'excellence de ses programmes cliniques, de sa recherche et de son enseignement. Il est issu de la fusion de cinq hôpitaux d'enseignement affiliés à la Faculté de médecine de l'Université McGill : l'Hôpital de Montréal pour enfants, l'Hôpital général de Montréal, l'Hôpital Royal Victoria, l'Hôpital et l'Institut neurologiques de Montréal et l'Institut thoracique de Montréal.

Misant sur le leadership médical acquis des hôpitaux fondateurs, le CUSM a pour objectif d'assurer aux patients des soins fondés sur les connaissances les plus avancées dans le domaine de la santé et de contribuer au progrès des connaissances.