Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-03-08
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  CUSM -  realisent -  percee -  identification -  cible -  anticancer - 
Des chercheurs du CUSM réalisent une percée dans l'identification d'une cible anticancer - Actualité médicale
Des chercheurs du CUSM réalisent une percée dans l'identification d'une cible anticancer

08 mars 2005 - Des chercheurs du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) de Montréal viennent d'identifier un nouveau gène pour combattre le cancer. Cette nouvelle étude, publiée cette semaine dans l'édition électronique du Clinical Cancer Research, démontre que ce gène contribue à ralentir la croissance des tumeurs cancéreuses du colon et du poumon.

Publicité

Le nouveau gène cible se nomme méthylènetétrahydrofolate réductase ou MTHFR.

Les chercheurs ont été en mesure d'inhiber la fonction du gène en créant un antisens — un opposé exact d'une infime section du gène MTHFR. « Le MTHFR intervient dans la synthèse de la méthionine, un nutriment essentiel dans la croissance des cellules cancéreuses. En inhibant les fonctions du gène, nous avons réussi à ralentir la croissance des tumeurs » a expliqué le Dr Rima Rozen, chercheure principale de l'étude et directrice scientifique adjointe de l'Institut de recherche du CUSM, ainsi que directrice scientifique de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

Les chercheurs ont trouvé que les antisens contribuent à réduire les tumeurs cancéreuses du poumon et du colon, aussi bien dans les cultures tissulaires développées en laboratoire que chez la souris. « Nous avons découvert que l'antisens agit chez les modèles animaux; cela constitue une percée importante et laisse entrevoir qu'il pourrait également agir chez l'humain » d'ajouter le Dr Rozen.

La recherche, financée par Strida Pharma, une société essaimée de l'Université McGill — révèle également qu'administré à faible dose, en conjugaison avec des médicaments anticancéreux existants, l'antisens était particulièrement efficace dans la réduction des tumeurs cancéreuses. Selon le Dr Rozen, « Tous les médicaments et les antisens ont un certain niveau de toxicité. Un antisens qui interagit harmonieusement avec d'autres médicaments, à dose aussi faible, constitue une percée très importante pour la recherche sur le cancer ».

Strida Pharma Inc.

Article écrit le 2005-03-08 par Ian Popple
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: chercheurs CUSM realisent percee identification cible anticancer


Publicité

En savoir plus

Strida Pharma Inc., une société essaimée de l'Université McGill, a été fondée en 2002, grâce à un investissement de MedTech Partners.

Strida est à mettre au point un antisens et une thérapie utilisant une petite molécule à partir du méthylènetétra-hydrofolate réductase (MTHFR). Strida s'est associée avec Tripos et NovaScreen Biosciences Corporation en vue d'identifier de petites molécules inhibitrices du méthylènetétrahydrofolate réductase (MTHFR), ce qui pourrait déboucher sur la mise au point des médicaments potentiels.