Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-05-07
Actualité médicale

Tags: succes -  chimiotherapie -  lie -  genetique - 
Le succès d'une chimiothérapie est lié à la génétique - Actualité médicale
Le succès d'une chimiothérapie est lié à la génétique

07 mai 2003 - La génétique pourrait jouer un rôle dans le succès de la thérapie anticancéreuse, selon des chercheurs de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill et de l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale de Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis. Leur étude, publiée aujourd'hui dans la revue Clinical Cancer Research, établit que certains patients atteints d'un cancer colorectal qui portent une mutation génétique particulière répondent beaucoup mieux à la thérapie que ceux qui n'ont pas cette modification génétique.

Publicité

« Nos conclusions sont importantes », dit le Dr Rima Rozen, directrice scientifique adjointe de l'Institut de recherche du CUSM et auteure principale de l'étude. « Elles établissent que les patients qui ont un cancer colorectal et qui sont porteurs d'une modification génétique particulière, une variante de la MTHFR, réagissent mieux à la chimiothérapie à base de fluoropyrimidine que les non-porteurs du gène. Cette découverte suggère que la thérapie devrait être individualisée. Il faudrait identifier les patients porteurs de cette variante génétique de la MTHFR et leur administrer la chimiothérapie appropriée. »

« Ces résultats devraient donner espoir au groupe de 10 % à 15 % de patients atteints d'un cancer colorectal qui portent cette variante de la MTHFR », dit le coauteur de l'étude, le Dr Victor Cohen, oncologue à l'Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis et chercheur à l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale de l'Hôpital général juif. « Il s'agit de résultats préliminaires, mais ils suggèrent que ces patients répondront bien à la chimiothérapie par fluoropyrimidine et auront par conséquent un meilleur pronostic. Il faudra des études à plus grande échelle pour établir les conséquences à long terme de cette variante génétique sur les porteurs. »

« Ce qui est peut-être tout aussi important, nous pourrions avoir identifié l'enzyme MTHFR comme cible importante à inhiber, ce qui permettrait de sensibiliser la majorité des patients à cette chimiothérapie », ajoute le Dr Gerald Batist, coauteur de l'étude, oncologue à l'Hôpital général juif et chercheur à l'Institut Lady Davis.

Le laboratoire du Docteur Rima Rozen est présentement en train de faire la recherche pour ‚évaluer la nouveauté‚ du MTHFR qui pourrait être utilise‚ en chimiothérapie d'un anti-cancer.

Le Dr Batist et le Dr Cohen sont tous les deux membres du Centre de thérapeutique expérimentale du cancer de Montréal. ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2003-05-07 par Christine Zeindler
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: succes chimiotherapie lie genetique


Publicité

En savoir plus

L'Institut de recherche du CUSM
Établi à Montréal, au Québec,
l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) réunit la plus forte concentration de chercheurs dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé au Canada. Il compte plus de 500 chercheurs, près de 650 étudiants diplômés et de niveau postdoctoral et 306 laboratoires de recherche. La mission de l'Institut est de faciliter la recherche à l'instigation des chercheurs et axée sur les découvertes faisant progresser les connaissances. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, établissement hospitalier universitaire offrant tous les services de santé aux patients de tous les âges.

L'Institut Lady Davis pour la recherche médicale

Situé à Montréal au Québec, l'Institut Lady Davis pour la recherche médicale est l'établissement de recherche de l'Hôpital général juif Sir Mortimer B. Davis. L'Institut Lady Davis entretient des liens étroits avec l'Université McGill. Il occupe une position importante au sein des établissements de recherche biomédicale au Canada en raison de ses grandes découvertes dans la recherche sur le sida, le vieillissement, le cancer et la génétique humaine. L'Institut Lady Davis est actuellement le deuxième établissement de recherche biomédicale en importance au Québec pour la valeur totale des subventions et bourses soumises à l'examen des pairs et reconnues par le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ).




: Sur le même thème...