Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2003-04-07
Actualité médicale

Tags: Hopital -  Montreal -  enfants -  CUSM -  connaitre -  approche -  matiere -  soins -  brules - 
L'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM fait connaître sa nouvelle approche en matière de soins aux brûlés - Actualité médicale
L'Hôpital de Montréal pour enfants du CUSM fait connaître sa nouvelle approche en matière de soins aux brûlés

07 avril 2003 - Un traitement moderne moins douloureux et abrégeant l'hospitalisation de nombreux enfants L'Hôpital de Montréal pour enfants du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a adopté une nouvelle approche pour le traitement des enfants souffrant de brûlures bénignes ou graves. Cette approche de soins aux brûlés a été développée au cours des deux dernières années dans le cadre de l'élargissement du programme de traumatologie de l'HME, qui est un programme global hautement spécialisé.

Publicité

Le département de l'urgence de l'HME traite en moyenne une victime de brûlures aux deux jours. Les patients reçoivent des soins adaptés à la gravité des brûlures. Les enfants souffrant de brûlures très graves sont immédiatement hospitalisés. Dans les cas de brûlures plus légères, le traitement est ambulatoire dans toute la mesure du possible. « L'Hôpital de Montréal pour enfants privilégie le traitement ambulatoire, car il réduit le traumatisme associé à l'hospitalisation », dit Debbie Friedman, chef du programme de traumatologie de l'HME.

Dans le cadre de son approche des soins aux brûlés, l'HME a commencé à utiliser une diversité de nouveaux pansements. Souvent, la réfection de ces nouveaux pansements ne s'effectue qu'une fois aux quatre ou cinq jours alors que la sulfadiazine d'argent, traitement classique et encore fréquemment utilisé, nécessite la réfection des pansements et le nettoyage de la région brûlée une ou deux fois par jour. La procédure classique est très douloureuse et il faut administrer aux patients une médication pour atténuer la douleur. « Le métabolisme des brûlés fonctionnant à haute vitesse, les enfants doivent avoir une bonne alimentation. La diminution des analgésiques leur permet de retrouver un meilleur appétit », dit le Dr Dominic Chalut, directeur médical du département de l'urgence à l'HME.

De plus, les nouveaux pansements sont moins volumineux, ce qui laisse les enfants bouger plus librement. Enfin, ils permettent une meilleure circulation de l'air, point favorable à la cicatrisation.

« Dans l'ensemble, les nouveaux produits atténuent significativement la douleur et l'anxiété chez les enfants ainsi que le stress de la famille », dit le Dr Chalut. « Nous prévoyons utiliser ces nouveaux produits encore plus fréquemment. »

D'autres centres utilisent une approche semblable à celle de l'HME. Mentionnons notamment l'Hôpital pour enfants de l'Alberta, l'Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, l'Hôpital Shriners de Boston ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-04-07 par Lisa Dutton
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: Hopital Montreal enfants CUSM connaitre approche matiere soins brules


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...