Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2002-04-30
Actualité médicale

Tags: medicament -  connu -  SLA - 
Un médicament connu pourrait aider à combattre la SLA - Actualité médicale
Un médicament connu pourrait aider à combattre la SLA

30 avril 2002 - Selon une étude menée à l'Institut de recherches du Centre universitaire de santé McGill, un antibiotique utilisé couramment dans le traitement de l'acné pourrait ralentir l'évolution de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), appelée parfois « maladie de Lou Gehrig »ou « maladie de Charcot ». Les chercheurs ont découvert que la minocycline, un antibiotique, retarde l'apparition de la maladie et sa progression dans un modèle souris SLA. Jasna Kriz, Minh Dang Nguyen et Jean-Pierre Julien sont les coauteurs de cette recherche qui sera publiée dans l'édition de juin du journal Neurobiology of Disease.

Publicité

La SLA est une maladie neuromusculaire progressive et fatale qui érode les neurones moteurs et qui, éventuellement, se traduit par une paralysie totale et l'incapacité de parler ou d'avaler. Les personnes atteintes de cette maladie vivent habituellement de deux à cinq ans. Les causes de la SLA sont peu connues, et il n'existe aucun moyen de guérison. D'une importance significative à l'échelle nationale, cette maladie touche entre 1500 et 2000 personnes au Canada. Tous les jours, deux ou trois Canadiens meurent de cette maladie.

« L'analyse menée par Jana Kriz démontre clairement que la minocycline retarde la perte neuronale et prolonge la vie des souris SLA., souligne le professeur Jean-Pierre Julien, investigateur principal de l'étude. La minocycline est potentiellement plus efficace que tout autre traitement actuellement disponible et elle ne s'accompagne d'aucun effet secondaire. Nos résultats indiquent clairement qu'il faudra entreprendre des essais cliniques dans une prochaine étape. »

La découverte du Dr Julien est financée par un partenariat unique en son genre, conclu entre la Société canadienne de la sclérose latérale amyotrophie (Société canadienne de la SLA) et l'Association canadienne de la dystrophie musculaire. Au cours des deux dernières années, ce partenariat, en collaboration avec l'Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), a permis de consacrer plus six millions de dollars à la recherche neuromusculaire.

« Comme les traitements pharmacologiques contre la SLA sont présentement peu efficaces, cette découverte constitue une lueur d'espoir pour tous ceux qui vivent avec la maladie et leur famille, rapporte Suzanne Lawson, directrice générale nationale de la Société canadienne de la SLA. Nous sommes heureux que la recherche financée par notre organisme ait permis de réaliser une découverte d'une telle importance, susceptible d'influencer considérablement l'avenir de la recherche sur la SLA. »

L'étude du CUSM a comparé la longévité, la force musculaire, la perte ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2002-04-30 par Christine Zeindler
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: medicament connu SLA


Publicité

En savoir plus

À propos de l'Association canadienne de la dystrophie musculaire
Les Canadiens atteints de troubles neuromusculaires ont droit à une bonne qualité de vie, qui leur permettrait d'être autonomes, mobiles, productifs et de contribuer pleinement à la société canadienne. Depuis 1954, l'Association canadienne de la dystrophie musculaire finance des recherches de pointe en vue de découvrir des thérapies efficaces contre les troubles neuromusculaires. En attendant, l'Association s'est engagée à fournir des services et des renseignements d'une importance vitale ainsi qu'à entretenir un sentiment d'espoir chez des dizaines de milliers de Canadiens atteints de ces troubles.
À propos de la Société canadienne de la SLA
La Société canadienne de la SLA est une organisation bénévole nationale, uniquement dédiée aux personnes atteintes de SLA. La Société recueille des fonds versés à la recherche et à la qualité des soins des personnes atteintes de cette maladie, et elle dispose d'unités partenaires dans chaque province canadienne. Elle a financé la recherche du Dr Julien pour une durée de plus de cinq ans. Cette année, la Société SLA célèbrera son 25e anniversaire.
À propos d'Instituts de recherche en santé du Canada
IRSC est la première agence canadienne vouée à la recherche en santé. Soucieuse de se conformer aux normes d'excellence scientifique établies à l'échelle internationale, l'agence a pour objectif d'exceller dans la création de nouvelles connaissances qui auront pour effet d'améliorer la santé des Canadiens, de rendre plus efficaces les produits et services du secteur de la santé et de renforcer le système de soins de santé.




: Sur le même thème...