Publicité
Accueil > Actualité médicale > Hématologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2001-12-17
Actualité médicale

Tags: chercheur -  CUSM -  role -  cle -  developpement -  medicament -  diabete - 
Un chercheur du CUSM joue un rôle clé dans le développement d'un nouveau médicament pour le diabète - Actualité médicale
Un chercheur du CUSM joue un rôle clé dans le développement d'un nouveau médicament pour le diabète

17 décembre 2001 - DÉBUT DES ESSAIS CLINIQUES POUR VÉRIFIER L'INNOCUITÉ DE L'INGAP PEPTIDE.

Publicité

Les premiers essais cliniques de l'INGAP Peptide pour le traitement des patients atteints du diabète mellitus ont commencé aux États-Unis. L'INGAP Peptide est issu des découvertes du Dr Lawrence Rosenberg, professeur de chirurgie et de médecine et directeur de la division de la recherche chirurgicale à l'Université McGill et au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), et du Dr Aaron I. Vinik, professeur de médecine, d'anatomie et de neurobiologie et directeur des Strelitz Diabetes Institutes à l'Eastern Virginia Medical School (EVMS). GMP Companies Inc., société internationale fermée du secteur des soins de santé qui a obtenu une licence de McGill et de l'EVMS pour cette technologie, développe actuellement l'INGAP Peptide.

Les Drs Rosenberg et Vinik ont découvert que le traitement de certaines espèces d'animaux diabétiques à l'INGAP Peptide augmentait leurs niveaux d'insuline et réduisait leurs niveaux de glucose dans le sang.

«L'INGAP Peptide stimule la croissance de nouvelles cellules productrices d'insuline dans le pancréas, au lieu de traiter les effets du diabète sur le métabolisme, comme les taux élevés de sucre dans le sang », a déclaré le Dr Rosenberg. «La régénération de ces nouvelles cellules secrétant de l'insuline pourrait empêcher à l'origine l'apparition des effets sur le métabolisme, ou tout au moins stabiliser ceux qui se sont déjà manifestés. »

L'étude clinique de la Phase 1 / 2a visera à évaluer l'innocuité et la tolérance de doses uniques ou multiples d'INGAP Peptide chez les patients qui souffrent du diabète mellitus de type 1 et de type 2. La direction de l'essai a été confiée à trois éminents spécialistes chargés des trois lieux d'essais aux États-Unis.

Article écrit le 2001-12-17 par Lisa Dutton
Source: Relations publiques et Communications, CUSM Accéder à la source

Mots clés: chercheur CUSM role cle developpement medicament diabete


Publicité

En savoir plus