Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2000-12-31
Organisation des soins

Tags:
Dosage des hormones thyroïdienne et RMO - Organisation des soins
Dosage des hormones thyroïdienne et RMO

L'objectif était de vérifier le respect des références médicales opposables (RMO) dans la prescription des dosages hormonaux et leur pertinence en médecine de ville. Le dosage des hormones thyroïdiennes en médecine ambulatoire : champ d'application des références médicales opposables (RMO) et limites du contrôle

Publicité

Résumé

Objectifs : Les dosages d'hormones thyroïdiennes représentent un des grands postes de dépenses de biologie. Nous avons vérifié le respect des références médicales opposables (RMO) dans la prescription de ces dosages et leur pertinence en médecine de ville

Méthode : Nous avons analysé l'activité d'un échantillon de 48 généralistes et de 10 spécialistes libéraux du Var, en novembre et décembre 1997.

Résultats : Le tiers des généralistes et un cinquième des spécialistes étudiés ne respectent pas ces RMO, dans l'échantillon étudié.

Conclusion : Au regard de l'analyse de la littérature, nos résultats permettent de confirmer la pertinence des RMO existantes, en particulier l'inutilité du dosage de T3 libre dans les suspicions d'hypothyroïdies et les suivis d'hypothyroïdies traitées par thyroxine.

Notre étude fait cependant apparaître que le champ d'application pourrait être étendu à d'autres situations cliniques ou biologiques (cas du dosage de T3 totale par exemple).

Dans le champ restreint, ouvert par les RMO, l'évolution de l'application de ces références nécessite une connaissance très précise du contexte clinique de la prescription. Le nombre de références et leur champ d'application pourraient être étendus :

- aux formes « totales » des hormones dans les références citant seulement T4L et T3L ;

- aux surveillances de traitement par amiodarone et lithium ;

- à certaines situations dans lesquelles le dosage de TSH est inutile.

Article écrit le 2000-12-31 par Auteurs : Frances JP, Deprez JL, Kulling G
Source: Rev Med Ass Maladie 2000;3:13-19 Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...