Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2001-12-31
Organisation des soins

Tags:
Dialyse : quelle technique pour quels patients? - Organisation des soins
Dialyse : quelle technique pour quels patients?

Les objectifs étaient de décrire les modalités d’épuration extrarénale (EER) appliquées aux patients en insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) dans la région Alsace et de rechercher une éventuelle relation entre certaines caractéristiques médicales des patients et l'hémodialyse. Hémodialyse et dialyse péritonéale. État des lieux en Alsace.

Publicité

Résumé

Objectifs : 1. décrire les modalités d'épuration extrarénale (EER) appliquées aux patients en insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) dans la région Alsace ; 2. rechercher une éventuelle relation entre certaines caractéristiques médicales des patients et l'utilisation préférentielle de l'hémodialyse (HD), en particulier en centre lourd et la dialyse péritonéale (DP).

Méthodes : Enquête déclarative réalisée auprès des néphrologues de la région Alsace portant sur les techniques employées et les structures utilisées, ainsi que sur différentes caractéristiques médicales des patients. Les facteurs de risque de mortalité liés à l'âge et à la pathologie associée ont été pris en compte selon une classification validée dans la littérature.

Résultats : Les réponses ont été obtenues de la totalité des néphrologues de la région Alsace. 726 patients, dont l'âge moyen était de 60 ans (16), ont été recensés. 76 % étaient traités par HD, 24 % par DP ce qui est supérieur à la moyenne nationale (10,5 %) La proportion de patients pris en charge en centre lourd n'était pas significativement différente avant et après 60 ans. Malgré l'âge plus élevé des patients en DP, la répartition par classe de risque n'était pas significativement différente entre l'HD et la DP, dans la population traitée depuis moins de 5 ans comme dans la population traitée depuis moins d'un an. Toutefois, le centre lourd apparaissait comme un recours préférentiel pour les patients de moins de 60 ans à risque de mortalité élevé.

Conclusion : Cette étude confirme la place originale de la DP par rapport à l'HD en Alsace. La répartition des classes de risque ne diffère pas selon la technique employée mais selon la structure d'accueil pour les patients de moins de 60 ans.

Article écrit le 2001-12-31 par Auteurs : Hoelt B, Fischer B, Weill G
Source: Rev Med Ass Maladie 2001;32,1:1-8Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...