Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2001-12-31
Organisation des soins

Tags:
Prévention bucco-dentaire - Organisation des soins
Prévention bucco-dentaire

L'objectif était d'évaluer le programme de prévention bucco-dentaire destiné aux jeunes dès quinze ans Prévention bucco-dentaire Évaluation médicale du dispositif conventionnel dans la région des Pays de la Loire

Publicité

Résumé

Objectif : La convention entre les chirurgiens-dentistes et les caisses prévoit un bilan bucco-dentaire (BBD) destiné aux jeunes dès leur quinzième anniversaire, pour les inciter à consulter régulièrement le chirurgien-dentiste. L'étude visait à évaluer ce dispositif sur le plan médical.

Méthodes : Un échantillon de 1 335 adolescents de 15 ans a été aléatoirement sélectionné dans la région des Pays de la Loire. Les services médicaux des trois régimes d'assurance maladie ont recueilli et étudié d'une part les données déclaratives que les chirurgiens-dentistes traitants établissent au moment de l'examen de prévention et d'autre part la nature des soins consécutifs éventuels.

Résultats : L'indice CAO moyen (dents cariées - absentes - obturées) par adolescent se situait à 4,2 (IC : 4,1-4,3). 56,1 % (IC : 53,1-59,0) des adolescents ayant bénéficié du BBD n'avaient pas consulté de chirurgien-dentiste au cours de l'année écoulée et présentaient un indice C (dent cariée) moyen plus élevé (2,2 ; IC : 2,0-2,4) que les adolescents qui avaient consulté un chirurgien-dentiste depuis moins d'un an (1,2 ; IC : 1,1-1,4). Les adolescents n'ayant jamais eu de traitement d'orthopédie dento-faciale, majoritaires dans la population, présentaient également un indice C moyen plus élevé (2,0 ; IC : 1,8-2,2) que ceux concernés par un traitement ODF (1,5 ; IC : 1,3-1,7). 82,8 % (79,9-85,4) des adolescents ayant au moins une dent à traiter se sont fait soigner. Les soins consécutifs réalisés sont essentiellement les obturations coronaires 1 face (37,7 % ; IC : 36,0-39,5) et 2 faces (25,4 % ; 23,8-27,0), l'endodontie ne représentant que 4,2 % (3,5-5,0) des actes.

Le coefficient SC moyen par adolescent a été de 14,8 (12,7-16,9) chez les adolescents dont l'antériorité de la dernière visite chez un chirurgien-dentiste remontait à moins d'un an. Le coefficient SC moyen par adolescent a été de 21,3 (19,0-23,6) ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2001-12-31 par Auteurs : Gonzalez B, Chaslerie A, Bouchat C, Castel MH, Dumais T, Gillaizeau P, Vrignaud F, Gérard
Source: Rev Med Ass Maladie 2001;32,1:17-24Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...