Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2001-12-31
Organisation des soins

Tags:
Pour une bibliothèque scientifique mondiale - Organisation des soins
Pour une bibliothèque scientifique mondiale

L'objectif était de promouvoir le libre accès des données scientifiques mondiales. Pour une bibliothèque scientifique mondiale libre d'accès.

Publicité

Résumé

Depuis la fin de l'année 2000, plusieurs milliers de chercheurs de 140 pays, dont des prix Nobel, signent une pétition demandant aux éditeurs de mettre les articles scientifiques en accès libre sur l'Internet. En écho, PubMed Central (Medline) a décidé de retenir, dans sa base bibliographique mondiale, uniquement les articles de revues scientifiques qui seront libres d'accès sur l'Internet dans l'année suivant leur publication. Les prérogatives et fonctions des éditeurs de revues scientifiques sont mises en cause ! Pour en comprendre les enjeux, nous exposons d'abord les contraintes et les nécessités de la publication scientifique. Nous discutons ensuite les perspectives du système de communication scientifique émergent. L'accès à la connaissance scientifique est nécessaire. La limitation de l'accès, par le coût ou la dispersion des données, réduit le potentiel de progrès. Avec le libre accès aux bases de Medline et la mise en ligne progressive d'articles en texte intégral, les usages documentaires ont évolué.

Si, jusqu'à présent, les éditeurs étaient seuls à pouvoir permettre la diffusion des résultats de la recherche, la communication électronique a ouvert d'autres voies.

La publication scientifique est à un tournant historique. Les contraintes de coût et d'accessibilité peuvent la faire basculer dans une option entièrement électronique. Des enjeux culturels et financiers nouveaux apparaissent. La capacité anticipatrice du National Institut of Health américain est méritoire, mais l'accès planétaire à la connaissance scientifique qui s'y construit aujourd'hui gagnerait à être confié, dès demain, à une instance internationale indépendante.

Article écrit le 2001-12-31 par Auteurs : Borgès Da Silva G, Hurstel J-F
Source: Rev Med Ass Maladie 2001;32,2:155-9Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...