Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2001-12-31
Organisation des soins

Tags:
Maladie professionnelle hors tableau - Organisation des soins
Maladie professionnelle hors tableau

L'objectif était de présenter deux cas non répertoriés comme maladie professionnelle et d'expliquer la démarche menant à leur inscription au tableau des maladies professionnelles. La reconnaissance d'une maladie professionnelle hors tableau : une démarche de causalité.

Publicité

Résumé

La législation française a complété en 1993 le système de reconnaissance des maladies professionnelles, jusque-là fondé uniquement sur la présomption d'origine. Un système complémentaire permet désormais de reconnaître le caractère professionnel d'affections non inscrites aux tableaux. Cette procédure repose sur une expertise réalisée par un comité régional de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP).

Le cancer du pancréas ne figure actuellement dans aucun tableau de maladie professionnelle. Il provoque 5 801 morts par an en France. L'étiologie la mieux documentée est l'intoxication tabagique, mais 12 à 26 % seraient liés à des expositions professionnelles. Les éventuelles demandes de reconnaissance de tels cas relèvent de la procédure et de l'expertise par un CRRMP décrites ci-dessus.

Les auteurs rapportent deux observations de cancer du pancréas chez des électriciens d'une même centrale de production d'électricité, dont les postes de travail comportaient une exposition importante aux huiles minérales.

Ces deux cas ont été reconnus comme maladies professionnelles par le CRRMP de la région Centre. Les arguments suivants ont été pris en compte : chronologie de la maladie par rapport à l'exposition ; paramètres caractérisant l'exposition ; cohérence avec les données épidémiologiques ; relation de type dose-effet ; plausibilité biologique ; absence de facteurs de confusion potentiels extra-professionnels.

La réflexion suivie dans ces deux cas illustre la démarche analytique menée par les CRRMP qui est comparable dans son principe au raisonnement qui préside aux études épidémiologiques. Cette démarche de recherche de causalité valide et légitime les avis donnés en CRRMP.

Article écrit le 2001-12-31 par Auteurs : Germanaud J, Lasfargues G
Source: Rev Med Ass Maladie 2001;32,3:265-269Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...