Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2001-12-31
Organisation des soins

Tags:
Secteurs hospitaliers public et privé - Organisation des soins
Secteurs hospitaliers public et privé

L'objectif était de réaliser une comparaison entre secteur public et privé pour un groupe de malades homogène Hétérogénéité de recrutement entre les secteurs hospitaliers public et privé au sein du GHM 164.

Publicité

Résumé

Objectif : La généralisation du PMSI aux deux secteurs hospitaliers d'activité a donné la possibilité de réaliser des comparaisons financières : coûts du point ISA (indice synthétique d'activité), coût par groupe homogène de malades (GHM)... Mais ces analyses tiennent pour acquis l'homogénéité des contenus d'un GHM au sein des deux secteurs publics et privés. Ce travail veut étudier cette hypothèse au sein d'un GHM (le n° 164) dont l'intitulé semble impliquer une forte homogénéité : pose d'un stimulateur cardiaque permanent sans infarctus aigu du myocarde ni insuffisance cardiaque.

Méthode : L'étude porte sur les données nationales exhaustives issues des résumés de sortie anonymisés (RSA) produits pendant les six derniers mois de 1997, par les établissements publics et privés.

Résultats : Les séjours hospitaliers des deux secteurs d'activité groupés au sein du GHM 164 montrent des disparités en termes de matériels posés, d'âge des patients de durée de séjour. Cette dernière différence n'est pas expliquée par une propension du public à garder ses patients plus longtemps mais à un recrutement de patients cliniquement différents.

Conclusions : Les comparaisons de coûts réalisées grâce au recueil PMSI entre le public et le privé doivent, après une prise en compte identique des dépenses incluses, vérifier l'homogénéité des séjours au sein de chacun des GHM. Cette vérification doit étudier les actes réalisés, les âges des patients, les diagnostics principaux, les nombres de résumés d'unité médicale (RUM) constitutifs du RSA. Seule la prise en compte de ces éléments lors des comparaisons leur donnera une valeur.

Article écrit le 2001-12-31 par Auteurs : Vincke B, Fender P, Allemand H
Source: Rev Med Ass Maladie 2001;32,4:333-340Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...