Publicité
Accueil > Organisation des soins > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2002-12-31
Organisation des soins

Tags:
Le cancer colorectal : données épidémiologiques - Organisation des soins
Le cancer colorectal : données épidémiologiques

L'objectif était de décrire la population d’Auvergne atteinte de cancer colorectal. Le cancer colorectal : données épidémiologiques en Auvergne en 1999.

Publicité

Résumé

Objectifs : Cette étude visait à décrire la population d'Auvergne atteinte de cancer colorectal, à rechercher des disparités interdépartementales et à connaître l'incidence et le stade évolutif de la maladie au moment du diagnostic avant la mise en place des campagnes de dépistage organisé.

Méthodes : Étude descriptive des bénéficiaires des trois principaux régimes d'assurance maladie ayant demandé une exonération du ticket modérateur (au titre des trente affections de longue durée) par certificat médical établi entre le 1er janvier et le 31 décembre 1999.
Résultats : Les cas étaient plus fréquents dans les départements de l'Allier et du Cantal en particulier dans les classes d'âges les plus élevées. Au moment du diagnostic positif, 33 % des patients étaient au stade B de Dukes (tumeur dépassant la paroi) et 50 % au stade C (métastases). Soixante-deux pour cent des tumeurs étaient de localisation basse (entre le côlon sigmoïde et le canal anal). La rectorragie était le signe le plus spécifique et quand il était présent, le stade A était plus fréquent.

Conclusion : Cette étude a confirmé l'importance du cancer colorectal en Auvergne. Le diagnostic à un stade évolué (dépassant la paroi) dans 83 % des cas est lié pour partie à des signes d'appel peu spécifiques et tardifs. Il doit inciter à la mise en oeuvre de procédures de dépistage adaptées.

Article écrit le 2002-12-31 par Auteurs : Metrich L, Lavastre JL, Perez MC, Bacquet B, Baris B
Source: Rev Med Ass Maladie 2002;33,2:129-135Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...