Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2002-12-31
Organisation des soins

Tags:
Evaluation des thérapeutiques endodontiques - Organisation des soins
Evaluation des thérapeutiques endodontiques

L'objectif était de réaliser une évaluation qualitative des traitements endodontiques à partir des clichés radiographiques postopératoires. Évaluation des thérapeutiques endodontiques : enquête de pratique à partir des radiogrammes.

Publicité

Résumé

Objectifs : Réaliser une évaluation qualitative des traitements endodontiques à partir des clichés radiographiques postopératoires, décrire la fréquence des inadéquations opératoires radiographiquement objectivables et analyser les données déclaratives des praticiens traitants concernant notamment les retraitements endodontiques et les radiographies pratiquées.

Méthode : L'information a été recueillie à partir des questionnaires et de la lecture des radiogrammes fournis par les chirurgiens-dentistes traitants. Le référentiel d'analyse, élaboré à partir d'une revue de la littérature, a été présenté à la Société française d'endodontie.

Les traitements endodontiques ont été évalués au regard de la préparation, du scellement et des conséquences iatrogènes radiovisibles.

Résultats : 97,3 % des praticiens interrogés ont répondu aux questionnaires et 1 244 traitements endodontiques ont été analysés. 24,8 % de ces traitements ne présentaient aucun défaut radiovisible et 36,3% présentaient au moins un défaut majeur avec ou sans conséquence iatrogène. Les reprises de traitement représentaient 24,9 % des traitements endodontiques analysés. Un lien existait entre la qualité de la préparation et celle du scellement. Seulement 19,0 % des actes étaient réalisés avec au moins trois clichés pré-, per- et postopératoire, conformément aux recommandations de l'Agence nationale pour le développement de l'évaluation médicale. Ce sont ces traitements qui présentaient significativement le moins de défauts radiovisibles.

Conclusion : Cette étude a mis en évidence l'écart existant entre les conceptions cliniques actuelles et la pratique courante.

Article écrit le 2002-12-31 par Auteurs : Masson E, Henry JL, Dumais T, Busson O, Gérard P
Source: Rev Med Ass Maladie 2002;33,3:215-224Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...