Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2003-12-31
Organisation des soins

Tags:
Vasoconstricteurs en ORL pédiatrique - Organisation des soins
Vasoconstricteurs en ORL pédiatrique

L'objectif était d'évaluer le respect des contre-indications liées à l’âge des vasoconstricteurs prescrits chez l’enfant. Le recours aux vasoconstricteurs dans les affections ORL bénignes de l'enfant : une pratique banale aux risques sous-estimés.

Publicité

Résumé

Objectifs : Évaluer le respect des contre-indications liées à l'âge des vasoconstricteurs prescrits chez l'enfant.

Méthode : Les prescriptions de vasoconstricteurs pour les enfants de moins de 15 ans, présentées au remboursement à la caisse primaire d'assurance maladie de Colmar (Haut-Rhin), de novembre 2000 à février 2001 inclus, ont été identifiées dans les bases de données du régime général de l'assurance maladie. Elles ont été analysées au regard des contre-indications figurant dans leur résumé des caractéristiques du produit (RCP).

Résultats : Nous avons recensé 5 099 lignes de prescription pour 4 076 enfants de moins de 15 ans. Un non-respect de la contre-indication liée à l'âge a été relevé dans 804 prescriptions concernant 692 enfants (130 enfants de moins de 30 mois, 390 enfants de 30 mois à 12 ans et 172 enfants de 12 à 15 ans). Dans 7,5 % des ordonnances, on retrouvait sur la même ordonnance deux vasoconstricteurs : l'un par voie orale, l'autre par voie locale.

Des posologies trop élevées ont été observées dans 63,6 % des cas chez les enfants de 0 à 30 mois et dans 23 % des cas chez les enfants de 30 mois à 12 ans.

Conclusion : Le nombre élevé de prescriptions inappropriées a montré que certains prescripteurs méconnaissaient les risques liés à l'utilisation de ces produits malgré les résultats d'une enquête de pharmacovigilance de 1995. L'information des prescripteurs sur les résultats des évaluations menées par les organismes de pharmacovigilance ou par les autorités sanitaires est une nécessité.

Article écrit le 2003-12-31 par Auteurs : Perearnau P, Hessemann H, Weill G
Source: Rev Med Ass Maladie 2003;34,1:33-40Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...