Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2003-12-31
Organisation des soins

Tags:
Sclérose en plaques - Organisation des soins
Sclérose en plaques

L'objectif était de connaître la prévalence et le coût pour le régime général de l’Assurance Maladie de la sclérose en plaques traitée par interféron- bêta (INFß) en France métropolitaine. La sclérose en plaques traitée par interféron ß : prévalence et coût pour l'Assurance Maladie en 2000.

Publicité

Résumé

Objectifs : Connaître la prévalence et le coût pour le régime général de l'Assurance Maladie de la sclérose en plaques traitée par interféron- bêta (INFß) en France métropolitaine.

Méthode : Etude rétrospective sur les bases de données de remboursement de l'Assurance Maladie. Les patients ont été sélectionnés sur le remboursement, au dernier trimestre 2000, d'un INFß (traitement spécifique de la sclérose en plaques). Les données socio-économiques portent sur l'année 2000.

Résultats : 6 151 patients répondaient aux critères d'inclusion. Le taux de prévalence de la sclérose en plaques traitée par INFß en France métropolitaine était de 14,8 p. 100 000 bénéficiaires de l'assurance maladie, l'âge moyen de 41 ans et le sex-ratio femmes/hommes de 2,5. La prévalence était plus forte dans le nord-est de la France. Près d'un quart des malades bénéficiaient d'une pension d'invalidité. Le montant annuel moyen par patient des dépenses de soins remboursées était de 13 803 euros (les remboursements de pharmacie représentaient 75,6 % de l'ensemble, soit 10 429 euros par patient). Le montant total des dépenses de soins remboursées aux patients de la population de l'étude était de 84,9 millions d'euros auxquels s'ajoutaient 18,0 millions d'euros d'indemnités d'arrêt de travail ou d'invalidité.

Conclusion : Les coûts directs de la prise en charge de la sclérose en plaques ont considérablement augmenté avec le développement du traitement par INFß dont l'efficacité à long terme n'est pas encore connue. De cette inconnue dépendront les conséquences médicales et économiques du traitement. Notre étude ouvre cependant des perspectives pour l'évaluation des conséquences médico-sociales et économiques du développement de traitements coûteux pour la prise en charge d'affections chroniques et invalidantes.

Article écrit le 2003-12-31 par Auteurs : Kazaz ES, Grisouard R, Zanni JL, Lemoine G, Weill A, Vallier N, Fender P, Allemand H et le
Source: Rev Med Ass Maladie 2003;34,3:147-156Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...