Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2003-12-31
Organisation des soins

Tags:
Risque cardiovasculaire et HTA sévère - Organisation des soins
Risque cardiovasculaire et HTA sévère

L'objectif était de mesurer le risque cardio-vasculaire (RCV) dans une population de malades atteints d’hypertension artérielle (HTA) sévère et y étudier l’influence du non contrôle tensionnel en utilisant la notion d’excès de risque (ExR) lié à l’HTA, au tabagisme, et à l’hypercholestérolémie. Hypertension artérielle sévère : risque cardio-vasculaire et non-contrôle tensionnel.

Publicité

Résumé

Objectif : Mesurer le risque cardio-vasculaire (RCV) dans une population de malades atteints d'hypertension artérielle (HTA) sévère et y étudier l'influence du non contrôle tensionnel en utilisant la notion d'excès de risque (ExR) lié à l'HTA, au tabagisme, et à l'hypercholestérolémie.

Méthode : Ont été inclus 10 665 malades atteints d'hypertension artérielle (HTA) sévère, d'âge moyen 63 ans (± 0,2), traités pour cette HTA depuis en moyenne 9 ans (± 0,2), avec une pression artérielle non contrôlée, aux seuils de 140/90 mmHg, dans 75 % des cas, et une exposition au RCV élevée. La mesure du RCV a été effectuée à 10 ans en utilisant les modèles d'Anderson (risque coronarien) et de Wolf (risque cérébro-vasculaire). La mesure de l'ExR lié à l'HTA chez les malades hypertendus non contrôlés a été effectuée en recalculant le risque à 10 ans avec une pression artérielle systolique de 140 mmHg, l'ExR étant la différence de risque entre son niveau initial et son niveau recalculé. La même méthode a été utilisée chez les malades hypertendus fumeurs et chez les malades hypertendus hypercholestérolémiques, en neutralisant respectivement les facteurs tabac et hypercholestérolémie.

Résultats : Les risques coronarien et cérébro-vasculaire à 10 ans étaient = 20 % respectivement pour 19,6 % et 27,9 % des malades. Pour le risque coronarien, les ExR liés à l'HTA, au tabagisme et à l'hypercholestérolémie étaient en moyenne respectivement de 2,3 % (± 0,1), 6,0 % (± 0,2) et 2,3 % (± 0,2). Pour le risque cérébro-vasculaire, les ExR liés à l'HTA et au tabagisme étaient en moyenne respectivement de 2,8 % (± 0,1) et 8,8 % (± 0,3).

Conclusion : L'approche du RCV sous forme d'ExR, avec les limites liées aux modèles de Framingham, a montré, dans notre population à haut risque cardio-vasculaire, que le risque le plus important est le ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-12-31 par Auteurs : Tilly B, Salanave B, Chatellier G, Guilhot J, Fender P, Allemand H
Source: Rev Med Ass Maladie 2003;34,3:157-165Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...