Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2003-12-31
Organisation des soins

Tags:
Psychotropes : données et comparaisons régionales - Organisation des soins
Psychotropes : données et comparaisons régionales

L'objectif était d'évaluer et de décrire, pour la population des bénéficiaires du régime général d’assurance maladie, les variations spatiales de la consommation de psychotropes en France, en 2000. Médicaments psychotropes : consommation et pratiques de prescription en France métropolitaine. II. Données et comparaisons régionales, 2000.

Publicité

Résumé

Objectif : Evaluer et décrire, pour la population des bénéficiaires du régime général d'assurance maladie, les variations spatiales de la consommation de psychotropes en France, en 2000.

Méthode : Etude transversale sur les bases de données de remboursement du régime général d'assurance maladie à partir du codage de la pharmacie. La population étudiée a été constituée par sondage aléatoire à partir du numéro de sécurité sociale des personnes. Les patients sélectionnés ont eu au moins un psychotrope remboursé au cours de l'année. L'analyse a été réalisée aux niveaux régional et départemental selon les classes thérapeutiques.

Résultats : Pour toutes les classes, il existe une disparité spatiale. Le taux annuel régional de patients ayant eu au moins un psychotrope remboursé au cours de l'année variait de 15,9 % à 21,2 % pour les anxiolytiques, de 7,1 % à 12,0 % pour les antidépresseurs, de 7,7 % à 11,6 % pour les hypnotiques, de 2,3 % à 4,2 % pour les neuroleptiques, de 0,38 % à 0,86 % pour les médicaments du sevrage de l'alcool et de 0,07 % à 0,21 % pour le lithium. La répartition spatiale des taux départementaux élevés concernait des territoires spécifiques à chaque classe thérapeutique.

Conclusion : Si la confrontation avec d'autres sources de données permet d'évoquer certaines hypothèses explicatives, la compréhension de ces écarts passe par le développement d'études spécifiques. L'identification des causes de ces écarts pourrait, dans l'avenir, contribuer à obtenir une meilleure utilisation de ces traitements.

Article écrit le 2003-12-31 par Auteurs : Lecadet J, Vidal P, Baris B, Vallier N, Fender P, Allemand H et le groupe Médipath
Source: Rev Med Ass Maladie 2003;34,4:233-248Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...