Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2004-12-31
Organisation des soins

Tags:
Psychotropes chez l'enfant et l'adolescent - Organisation des soins
Psychotropes chez l'enfant et l'adolescent

L'objectif était de mesurer et décrire la consommation de psychotropes chez les enfants (<15 ans) et les adolescents (15-19 ans). Prescriptions de médicaments psychotropes aux enfants et adolescents, région Alsace, 2002.

Publicité

Résumé

Objectif : Mesurer et décrire la consommation de psychotropes chez les enfants (< 15 ans) et les adolescents (15-19 ans).

Méthode : Exploitation statistique des bases de données du système informationnel de l'assurance maladie (régime général stricto sensu) des cinq caisses primaires d'assurance maladie d'Alsace pour la période du 1er juillet 2001 au 30 juin 2002.

Résultats : La proportion de patients traités en médecine ambulatoire, ayant eu recours dans l'année à des médicaments psychotropes, était de 4,0 % pour les adolescents et de 2,0 % pour les enfants (1,4 % si on ne tient pas compte de produits, comme le diazépam ou l'hydroxyzine, indiqués dans d'autres situations que les affections psychiatriques). Les produits prescrits aux enfants étaient le plus souvent (87 % des prescriptions) des médicaments ayant une indication reconnue par l'autorisation de mise sur le marché pour une utilisation avant l'âge de 15 ans. Mais cette situation ne peut constituer une garantie suffisante du bien-fondé des traitements car les médicaments employés étaient le plus souvent d'anciens produits introduits sur le marché à une époque où les conditions scientifiques d'autorisation étaient très en deçà des exigences auxquelles doit répondre toute demande actuelle d'autorisation de mise sur le marché d'un nouveau médicament.

Conclusion : Les auteurs considèrent, dans ce contexte, que le faible nombre d'études évaluant scientifiquement ces traitements chez les enfants est préoccupant et que des recherches dans ce domaine de la thérapeutique sont indispensables.

Article écrit le 2004-12-31 par Auteurs : Schick J, Willem P, Weill G
Source: Rev Med Ass Maladie 2004;35,1:13-18Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...