Publicité
Accueil > Actualité médicale > Neurologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2003-10-02
Actualité médicale

Tags: therapeutique -  maladie -  Parkinson - 
Une piste thérapeutique dans la lutte contre la maladie de Parkinson - Actualité médicale
Une piste thérapeutique dans la lutte contre la maladie de Parkinson

Une équipe de chercheurs du laboratoire « physiologie et physiopathologie de la signalisation cellulaire » (CNRS - Université Bordeaux 2) vient peut-être d'ouvrir une nouvelle piste thérapeutique contre la maladie de Parkinson. En effet, les scientifiques suggèrent qu'un peptide, appelé sonic hedgehog, pourrait être une alternative aux traitements dopaminergiques. Leurs travaux sont consultables à partir du 2 octobre, sur le site internet de la revue scientifique américaine The FASEB Journal.

Publicité

Les patients atteints de la maladie de Parkinson souffrent d'une insuffisance en dopamine. Cette déficience entraîne chez eux une hyperactivité de certains des neurones responsables du contrôle de la bonne exécution des mouvements. Surexcités, les neurones du noyau sous-thalamique participent à l'envoi d'informations erronées à destination du cortex moteur. D'où l'apparition de symptômes invalidants : rigidité musculaire, paralysies, etc. " Mais on ne connaît pas exactement tous les événements qui conduisent du manque de dopamine aux symptômes ", rappelle Erwan Bezard, du laboratoire " physiologie et physiopathologie de la signalisation cellulaire " (CNRS - Université Bordeaux 2). Avec ses collègues du CNRS, de l'Université de Manchester et de l'Hôpital Universitaire de Toronto, ce chercheur vient de découvrir l'une de ces étapes intermédiaires. En travaillant sur un peptide appelé sonic hedgehog, ils ont identifié sa fonction et découvert que sonic hedgehog participait au contrôle de l'activité du noyau sous-thalamique.

Avant que les chercheurs ne s'intéressent à cette protéine, on ne connaissait pas sa fonction dans le cerveau adulte. Mais ils ont observé que son expression est diminuée dans un modèle expérimental de maladie de Parkinson, c'est à dire lorsque la dopamine fait défaut aux malades. Ils se sont donc demandé si sonic hedgehog tenait un rôle dans la pathologie. Et ils ont montré qu'elle inhibe l'activité des neurones sous-thalamiques. Les expériences qui le prouvent ont été réalisées sur des rats : l'application directe de la molécule sur le noyau sous-thalamique permet de réduire son activité.

Les chercheurs souhaitent maintenant montrer que " l'augmentation du signal sonic hedgehog dans la région sous-thalamique peut être une piste thérapeutique de la maladie de Parkinson ". Mais avant de parler d'applications cliniques, il leur faut encore vérifier qu'elle joue le même rôle dans le cerveau des primates. Si l'expression de sonic hedgehog est comparable ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-10-02 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: therapeutique maladie Parkinson


Publicité

En savoir plus