Publicité
Accueil > Organisation des soins > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2004-12-31
Organisation des soins

Tags:
Scellement prophylactique des sillons dentaires - Organisation des soins
Scellement prophylactique des sillons dentaires

L'objectif était de décrire l’utilisation du scellement prophylactique des sillons dentaires dans la région Auvergne, après la décision portant inscription de cet acte sur la nomenclature des actes professionnels remboursables par l’Assurance maladie. Scellement prophylactique des sillons dentaires : mesure de l'impact de leur prise en charge par l'Assurance maladie (région Auvergne).

Publicité

Résumé

Objectifs : Décrire l'utilisation du scellement prophylactique des sillons dentaires dans la région Auvergne, après la décision portant inscription de cet acte sur la nomenclature des actes professionnels remboursables par l'Assurance maladie. 

Méthode : L'étude a concerné les enfants âgés de moins de 14 ans dont au moins un acte de soin dentaire coté en SC a été remboursé en 2001 et 2002 par le régime général d'Assurance maladie en Auvergne. Les cotations SC 8 ont été analysées selon des critères se rapportant à l'acte, au bénéficiaire et à l'exécutant. L'évolution des données a été suivie mensuellement par interrogation du système informationnel du régime général d'Assurance maladie.

Résultats : L'utilisation des scellements prophylactiques a augmenté rapidement dans les cinq mois qui ont suivi la décision d'inscription du scellement au nombre des actes remboursables. Ils représentaient 10,7 % des actes en SC remboursés en 2001-2002. En moyenne, les enfants recevaient 3,2 scellements réalisés par 56,4 % des chirurgiens dentistes de la région. Parmi les enfants ayant reçu des soins, 15,0 % ont bénéficié d'un scellement. La fréquence de cet acte variait selon le département de résidence des enfants. Les filles, les enfants vivant en milieu urbain et ceux non couverts par la couverture maladie universelle bénéficiaient plus fréquemment de scellements. Près de la moitié (46,0 %) des enfants ayant reçu un scellement étaient âgés de 8 à 10 ans. Les premières molaires permanentes étaient les plus fréquemment traitées (83,4 % des SC 8).

Conclusion : Le remboursement par l'Assurance maladie des actes de scellement prophylactique cotés SC 8 a rapidement permis aux enfants de la région Auvergne d'accéder plus facilement à cet acte de prévention, principalement dans les premiers mois de l'année 2001. Depuis 2002, sa progression en est plus faible.

Article écrit le 2004-12-31 par Auteurs : Bacquet A, Tubert-Jeannin S
Source: Rev Med Ass Maladie 2004;35,3:181-188Accéder à la source


Publicité

En savoir plus

Lire l'étude...