Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-07-27
Actualité médicale

Tags: etude -  circoncision -  n’emousse -  sensation - 
Étude : La circoncision n’émousse pas la sensation - Actualité médicale
Étude : La circoncision n’émousse pas la sensation

27 juillet 2007 - Des chercheurs de McGill mesurent l’excitation à l’aide de vidéos et de capteurs ultramodernes.

Publicité

Grâce à une technologie de pointe, des chercheurs de McGill ont peut-être finalement réussi à déboulonner la croyance tenace selon laquelle les hommes circoncis éprouveraient une sensation sexuelle moindre que les hommes non circoncis.
« Il était intéressant de noter à quel point cette notion était acceptée d’emblée, même si elle ne reposait sur aucun fondement empirique », précise Kimberly Payne, Ph.D., auteure principale de l’article.
Publiée dans le numéro du mois de mai de la revue The Journal of Sexual Medicine, l’étude fait état de tests de sensibilité génitale menés sur des participants volontaires circoncis et non circoncis, âgés de 18 à 45 ans. Les deux groupes ont été soumis à des tests avec et sans excitation sexuelle, et les résultats n’ont montré aucune différence entre les deux groupes pour ce qui est de la sensibilité génitale au toucher ou à la douleur.
Des recherches portant sur la mesure directe de la sensation pénienne ont été entreprises auparavant uniquement auprès de groupes d’hommes présentant ou non une dysfonction sexuelle, mais jamais sur des sujets en situation d’excitation sexuelle, rappelle Mme Payne. Il n’existait donc pas de données sur l’effet de l’excitation sur la sensation dans la population générale. Pour permettre la cueillette des données pertinentes, les participants à l’étude devaient porter des lunettes reliées à un lecteur DVD et se tenaient derrière des rideaux qui les isolaient de toute stimulation extérieure. Ils visionnaient tour à tour des films érotiques et des films non érotiques de contrôle. Pendant ce temps, de minuscules filaments jetables fixés sur diverses régions du pénis et de l’avant-bras mesuraient la sensation à intervalles de cinq secondes. « Dans le passé, il y a eu des études d’auto-évaluation où des participants devaient remplir des questionnaires, indique Mme Payne. Toutefois, nous voulions obtenir des données ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-07-27 par auteur
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: etude circoncision n’emousse sensation


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Mark Shainblum
Service des affaires universitaires et des médias
Université McGill
514-398-2189




: Sur le même thème...