Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-07-26
Actualité médicale

Tags: evolution -  bacteries -  superbacteries - 
L’évolution des bactéries en « superbactéries » - Actualité médicale
L’évolution des bactéries en « superbactéries »

26 juillet 2007 - L’écologie et l’évolution au service de la modélisation de la croissance de l’antibiorésistance.

Publicité

Des chercheurs des universités McGill et Oxford ont appliqué des concepts de l’écologie et de l’évolution pour démontrer la résistance aux antibiotiques des bactéries dans les hôpitaux.
Leur étude, publiée dans l’édition en ligne du 25 juillet de Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences, montre comment des taux élevés d’immigration de bactéries dans un environnement renfermant des antibiotiques introduit une variation génétique suffisante pour entraîner la progression de la résistance aux antibiotiques, une découverte qui fait la lumière sur la fréquence croissante des bactéries « superbactéries » hautement résistantes aux antimicrobiens, comme la Pseudomonas aeruginosa.
« Les bactéries capables de muter rapidement s’adaptent en peu de temps à des milieux hostiles contenant des antibiotiques. Notre étude révèle qu’un taux élevé d’immigration augmente considérablement le processus usuel de mutation génétique couramment utilisé pour expliquer l’évolution de la résistance aux antibiotiques », a indiqué l’un des coauteurs, Andrew Gonzalez, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en biodiversité et professeur agrégé au département de biologie à l’Université McGill. Le Pr Gonzalez a précisé que le flux de bactéries dans l’expérience est analogue à l’immigration d’individus porteurs de bactéries dans un hôpital, et que « le taux d’introduction de bactéries dans un environnement particulier – et non uniquement le fait qu’elles s’y introduisent – est un facteur clé ».
Dans la théorie de l’évolution, toute population qui s’adapte à de nouveaux obstacles (tels les antibiotiques) sacrifie certaines de ses caractéristiques, ce qui limite sa capacité compétitive contre ses prédécesseurs dans leur environnement initial (exempt d’antibiotiques). Mais les « superbactéries » sont une exception, en ce qu’elles se propagent et persistent dans de nombreux environnements source, causant ainsi plus d’infections. L’étude a montré qu’avec l’augmentation du taux d’immigration des bactéries, ces bactéries se multiplient non seulement en devenant ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-07-26 par auteur
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: evolution bacteries superbacteries


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Daniel Spitzberg
514-562-3296




: Sur le même thème...