Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-07-26
Actualité médicale

Tags: chercheurs -  McGill -  trouvent -  cle -  controle -  ARN -  messager - 
Des chercheurs de McGill trouvent la clé du contrôle de l’ARN messager - Actualité médicale
Des chercheurs de McGill trouvent la clé du contrôle de l’ARN messager

26 juillet 2007 - Une percée dans un tube à essais est prometteuse pour la recherche sur le cancer et les maladies du cœur.

Publicité

Des chercheurs de l’Université McGill ont réussi, pour la première fois, au moyen d’une catégorie de minuscules acides nucléiques appelés micro-ARN, à contrôler l’ARN messager, un des principaux régulateurs des gènes, à l’extérieur d’une cellule vivante.
Dans une recherche menée par Geraldine Mathonnet et Marc Fabian, boursiers de recherches postdoctorales à McGill, le Pr Nahum Sonenberg, titulaire de la chaire James McGill au département de biochimie, Thomas Duchaine, professeur adjoint en biochimie au Centre de recherche sur le cancer de l’Université McGill, et plusieurs collègues ont découvert le processus biologique par lequel de petites molécules régulant les gènes, les micro-ARN, inhibent l’expression de l’ARN messager chez les mammifères. Les résultats de leurs travaux sont publiés le jeudi 26 juillet dans la revue Science. L’ARN messager agit comme un mécanisme de duplication de la cellule vivante, copiant le plan directeur pour produire de nouvelles protéines à partir de l’ADN. Si des chercheurs avaient antérieurement réussi à inhiber l’ARN messager avec des micro-ARN chez d’autres systèmes biologiques, notamment les mouches, y arriver dans un tube à essais avec des systèmes mammifères représentait un objectif de longue date.
« Jusqu’à présent, toute la recherche sur les micro-ARN se faisait dans la cellule », explique le Pr Sonenberg. « Mais dans la cellule le chercheur arrive difficilement à contrôler la réaction, ce qui suscitait une controverse considérable à l’égard du contrôle de l’expression génétique par les micro-ARN. Le travail en tubes à essais permet d’ajouter et de retrancher ce qu’on désire et de pouvoir demeurer en contrôle du processus. C’est ce qui faisait défaut et c’est ce que nous avons réussi à mettre au point. »
L’acide ribonucléique, ou ARN, est un acide nucléique monocaténaire semblable à l’ADN bicaténaire bien connu, ou acide désoxyribonucléique. L’ADN contient le code génétique pour la ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-07-26 par auteur
Source: Service des affaires universitaires - Université McGill Accéder à la source

Mots clés: chercheurs McGill trouvent cle controle ARN messager


Publicité

En savoir plus

Pour nous rejoindre:
Mark Shainblum
Service des affaires universitaires et des médias
Université McGill
514-398-2189




: Sur le même thème...