Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Extenseur des doigtsoigt
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Extenseur des doigtsoigt

(fig. 64, 66, 80, 84)

ORIGINE. De manire toute semblable il nat de la face postrieure de lpicondyle latral, des cloisons qui le sparent de lextenseur des doigts en dedans, du court extenseur radial du carpe en dehors, du supinateur en avant et enfin de la face profonde du fascia qui le recouvre.

TRAJET. Le corps du muscle descend, superficiel, le court extenseur radial du carpe le longeant en dehors, et se divise bientt en quatre faisceaux chacun desquels fait suite un tendon. Ceux-ci glissent dans une gouttire creuse la moiti mdiale de la face postrieure de lextrmit distale du radius et arrivent au dos de la main. L ils senvoient les uns aux autres des connexions plus ou moins transversales qui les solidarisent partiellement.

TERMINAISON. ACTION. Nous allons tudier simultanment la terminaison des tendons extenseurs des doigts et leur physiologie. En cours de route, bien que ne les ayant pas encore tudis, nous serons amens parler des interosseux (fig. 65).

Pour un doigt donn, du deuxime au cinquime, le tendon extenseur arrive au dos de la tte du mtacarpien correspondant, dtache de sa face profonde une languette qui va sinsrer la base de la premire phalange. Lextenseur agit sur celle-ci. Ensuite il na plus, normalement, daction sur les deux autres. En effet, des bords du tendon partent, au niveau de larticulation mtacarpo-phalangienne, deux lames tendineuses qui sen loignent perpendiculairement, croisent les flancs de larticulation prcite, pntrent dans la paume de la main et vont adhrer la face profonde du fascia palmaire moyen. Ce sont les fibres perforantes que nous avons vues empcher ltalement de la gaine sreuse palmaire ulnaire. Or ces fibres forment frein pour le reste du tendon extenseur. Ce tendon au dos de la premire phalange se divise en trois languettes : une mdiane sinsre la base de la deuxime phalange ; les deux latrales sunissent pour se fixer de mme la troisime. Et pour tendre ces deux dernires phalanges interviennent de petits muscles de la main.

De chaque ct dun doigt existe un interosseux : quil soit palmaire ou dorsal, peu importe au point de vue extension. Or chaque interosseux a deux insertions terminales, une de flexion sur la premire phalange, lautre dextension. Celle-ci est constitue par une lame qui va se fixer au bord des languettes de lextenseur destines aux deux dernires phalanges. Et nous savons que sur le bord latral du doigt cette lame est rejointe et renforce par la terminaison du lombrical. Ce sont donc les interosseux et les lombricaux qui tendent les deux dernires phalanges.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...