Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > TRONC SYMPATHIQUE THORACIQUE
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

TRONC SYMPATHIQUE THORACIQUE

(fig. 232)

Le tronc sympathique thoracique comprend en thorie douze ganglions, en ralit toujours moins, car le 1er fusionne avec le ganglion cervical infrieur et un autre peut manquer en un point quelconque ; les ganglions, trs petits, reposent sur les ttes costales ou un peu plus en dehors, et sont unis par un connectif irrgulier, souvent ddoubl.

RAPPORTS

En arrire, le tronc sympathique rpond donc aux ttes costales ; au niveau des espaces intercostaux, il est crois par les vaisseaux destins ces espaces. Lartre intercostale suprieure droite descend en dehors du tronc.

En avant, le tronc sympathique adhre la plvre et est masqu par le rcessus costo-mdiastinal postrieur.

En dedans, il rpond la colonne vertbrale, ainsi qu la veine azygos droite, laorte et aux veines hmi-azygos et hmi-azygos accessoires gauche.

En haut, il se continue avec la partie cervicale du tronc sympathique au niveau du ganglion cervical infrieur.

En bas, il se continue avec la partie abdominale du tronc sympathique en passant entre la crus latrale du diaphragme et les fibres nes du ligament arqu mdial.

RAMEAUX COLLATRAUX

Rameaux distribution thoracique. Ce sont de nombreux rameaux, naissant surtout de la moiti suprieure de la partie thoracique du tronc sympathique et destination mixte, vasculaire et viscrale : vasculaire parce quils vont tous les vaisseaux, artres, veines et conduit thoracique, et forment en particulier un riche plexus autour de laorte ; viscrale
parce quils vont au poumon et loesophage.

Rameaux distribution abdominale. Ce sont les deux nerfs splanchniques.

1 Le nerf grand splanchnique nat en gnral par trois racines des 7e, 8e et 9e ganglions qui fusionnent progressivement pour constituer le nerf. Celui-ci, son origine, prsente souvent le petit ganglion de Lobstein ; il descend devant les vaisseaux intercostaux, derrire la plvre, prs des veines azygos qui lui sont internes, traverse le diaphragme entre crus principal et crus accessoire, croise la face antrieure de la crus en passant derrire la glande supra-rnale et se termine dans langle externe du ganglion semi-lunaire du plexus solaire, aprs avoir donn des filets la glande supra-rnale.

2 Le nerf petit splanchnique nat par deux racines des 10e et 11e ganglions, descend entre le grand sympathique qui est en dehors et en arrire et le grand splanchnique qui est en dedans et en avant, traverse le diaphragme, avec le sympathique, entre crus accessoire et fibres nes du ligament arqu mdial, sanastomose plus ou moins intimement avec le nerf grand splanchnique, en dehors duquel il descend et se distribue aux ganglions semi-lunaire, msentrique et rnal du plexus coeliaque.

ANASTOMOSES

Ce sont les rameaux communicants pour les nerfs intercostaux.

LYMPHATIQUES DU MDIASTIN POSTRIEUR

Ce sont des ganglions chelonns le long de loesophage, qui reoivent la lymphe de loesophage et du pricarde et sont tributaires des noeuds lymphatiques tracho-bronchiques.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...