Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > STRUCTURE DES POUMONSURE
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

STRUCTURE DES POUMONSURE

Chaque poumon, avons-nous vu, est divis en lobes ; chaque lobe est subdivis en segments, chacun constituant une unit anatomique, fonctionnelle, pathologique et chirurgicale.

En gnral, chaque segment se subdivise en deux sous-segments qui, en se subdivisant progressivement, aboutissent aux lobules pulmonaires. Chaque segment possde un pdicule broncho-artriel qui le pntre par son hile et se divise comme le parenchyme. Il ny a pas de veine segmentaire satellite de lartre et de la bronche, mais seulement un rseau priphrique,
pri-segmentaire, commun aux territoires contigus et permettant le clivage.

Dans le poumon droit, le lobe suprieur est divis en trois segments, le lobe moyen en deux, le lobe infrieur en cinq. Dans le poumon gauche, le lobe suprieur comprend quatre segments et le lobe infrieur prsente une division comparable celle du lobe infrieur droit.

Nous avons montr prcdemment les divisions des deux bronches principales (fig. 237). Ces divisions se ramifient encore lintrieur du poumon, et leurs dernires ramifications ou bronchioles, aboutissent aux lobules pulmonaires qui mesurent environ un centimtre cube.

Les bronches intra-pulmonaires comprennent : une tunique externe compose de plaques cartilagineuses irrgulires unies par une membrane fibreuse, le tout doubl intrieurement dune couche musculaire ; une tunique interne, muqueuse, qui samincit mesure que les bronches deviennent plus petites. Sur les bronches de moins de 1 millimtre de diamtre, les plaques cartilagineuses disparaissent.

Les artres pulmonaires se ramifient comme les bronches quelles suivent fidlement.

Le systme veineux pulmonaire commence par des veines pri-lobulaires qui se jettent dans des veines inter-segmentaires, puis des veines segmentaires. Celles-ci convergent vers le hile o se forment les deux veines pulmonaires de chaque poumon. Insistons encore sur le fait que les veines ne sont pas calques sur les artres et indiquent les plans de clivage du poumon.
Le lobule pulmonaire (fig. 238) comprend deux tages, lun suprieur centr sur la bronchiole terminale, lautre priphrique, tage de lacinus.

Dans ltage suprieur en effet, la bronchiole pntre en devenant la bronchiole terminale et ne donne que de petites collatrales qui se divisent ensuite plusieurs fois ; dans ltage de lacinus, au contraire, la bronchiole terminale devient bronchiole respiratoire, se divise galement plusieurs fois de suite et les bronchioles respiratoires aboutissent aux
alvoles pulmonaires.

Lartre pulmonaire dans le lobule se ramifie encore exactement comme la bronchiole terminale, et ses ramifications terminales sanastomosent pour former un rseau capillaire pri-alvolaire dune tendue considrable. De ce rseau capillaire partent les origines des veines pulmonaires. Mais, fait caractristique, ces veines initiales sont pri-lobulaires.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...