Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Voies lymphatiques centrales abdomino-pelviennes
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Voies lymphatiques centrales abdomino-pelviennes

(fig. 289)

Elles sont groupes autour des gros vaisseaux que nous venons dtudier, et sont, jusqu un certain point, satellites des veines.

Sur le trajet de ces voies existent des groupes lymphatiques importants.

Il y a trois voies principales, qui toutes convergeront en dernire analyse vers le ple infrieur de la citerne du chyle quelles constituent : une voie mdiane et deux latrales.

1 La voie mdiane, pr-aortique, est la voie viscrale. Elle collecte en effet la lymphe de tout le tube digestif ; les canaux lymphatiques provenant de ce dernier se rendent un groupe de noeuds lymphatiques ramass sur la ligne mdiane devant laorte au-dessous de lorigine du tronc coeliaque et autour de celle de lartre msentrique suprieure : les effrents
de ces ganglions vont la citerne de chyle.

2 Chacune des voies latrales commence par suivre les vaisseaux iliaques. Cette voie iliaque se subdivise en une voie iliaque externe et une voie iliaque interne qui convergent pour former une voie iliaque commune. cette voie fera suite la voie latro-aortique qui aboutira la corne correspondante de la citerne du chyle.

Sur chacune de ces voies sont disposs des ganglions.

Les noeuds lymphatiques iliaques externes (fig. 290) sont disposs en trois chanes parallles situes respectivement en dehors de lartre, entre artre et veine, et en dedans de la veine. Ces trois chanes commencent par trois noeuds lymphatiques rtro-cruraux, latral, intermdiaire et mdial, quon peut palper en dprimant la paroi abdominale et en recourbant les doigts derrire la moiti mdiale du ligament inguinal. Dautre part, au noeud lymphatique de la chane mdiale est habituellement annex un volumineux ganglion dit noeud lymphatique iliaque externe obturateur, parce que plac contre la paroi pelvienne latrale, au contact du nerf obturateur.

Les noeuds lymphatiques iliaques internes (fig. 290) sont ordinairement disposs en un demi-cercle concavit suprieure chelonn le long des rameaux de lartre iliaque interne.

Les noeuds lymphatiques iliaques communs (fig. 290) sont logs dune part entre muscle psoas et 5e vertbre lombale, devant laile du sacrum, derrire les vaisseaux iliaques communs, dautre part devant le promontoire, dans langle de constitution de la veine cave infrieure.

Les noeuds lymphatiques aortiques latraux sont disposs de manire un peu diffrente droite et gauche (fig. 290).

Les noeuds lymphatiques aortiques latraux droits sont juxta-caves, plus exactement ils enveloppent la veine, se trouvant en arrire, en dehors et en avant delle. On peut remarquer quen bas ils sont plutt rtro-caves, la partie moyenne latro-caves et la partie suprieure pr-caves, en particulier au niveau de labouchement des veines rnales.

Les noeuds lymphatiques aortiques latraux gauches sont disposs de manire plus simple le long du flanc de laorte.

Voici maintenant, brivement rsums, les affrents de ces groupes lymphatiques dont les dtails seront tudis avec les organes quils desservent.

Les noeuds lymphatiques iliaques externes reoivent avant tout la lymphe du membre infrieur, arrive par les deux voies lacunaire et obturatrice ; il sy ajoute la lymphe de la paroi abdominale antrieure (le long des vaisseaux pigastriques infrieurs et circonflexes iliaques profonds) et une faible partie de la lymphe des viscres pelviens.

Les noeuds lymphatiques iliaques internes drainent la circulation lymphatique de tout le pelvis.

Quant aux noeuds lymphatiques aortiques latraux ils reoivent de bas en haut la lymphe venue de la voie iliaque, cest--dire la lymphe du membre infrieur et du pelvis, puis un peu plus haut, au voisinage de labouchement de la veine testiculaire ou ovarique, la lymphe des organes gnitaux ; enfin, prs de labouchement des veines rnales, la lymphe de lappareil urinaire.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...