Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > LE TUBE DIGESTIF PRIMITIF ET SES VAISSEAUX
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

LE TUBE DIGESTIF PRIMITIF ET SES VAISSEAUX

(fig. 300)

lorigine le tube digestif est peu prs rectiligne et mdian ; puis, par allongement progressif, il se coude et voici comment, sur une coupe sagittale du jeune embryon, il se prsente.

Au trs court oesophage sous-diaphragmatique fait suite lestomac, orient avec un bord antrieur concave, future petite courbure, un bord postrieur convexe, future grande courbure, et deux faces latrales.

Puis cest une anse convexe en avant, lanse intestinale primitive. Celle-ci comprend deux branches, lune crniale descendante, lautre caudale ascendante, toutes deux sensiblement parallles. La convexit antrieure qui les unit est relie aux formations extraembryonnaires par le conduit vitellin qui traverse le futur anneau ombilical, do le nom de lanse. Il faut noter sur la partie de lanse ombilicale, environ lunion de son quart antrieur et de ses trois quarts postrieurs, une brusque augmentation de calibre par apparition du bourgeon ccal. L se trouve donc la transition entre intestin grle et gros intestin.

Lanse ombilicale se continue ensuite avec lintestin terminal qui va jusqu la rgion anale.

En rsum, la branche crniale et le quart antrieur de la branche caudale formeront lintestin grle ; les trois quarts postrieurs de la branche caudale formeront le clon oblique primitif (clon droit et clon transverse), et lintestin terminal donnera le clon gauche et le rectum.

Ainsi dispos, le tube digestif infra-diaphragmatique est reli la paroi postrieure dans toute son tendue par un mso dorsal qui sappellera successivement de haut en bas : msogastre postrieur, msoduodnum, msentre primitif et mso terminal. Dautre part, il existe aussi un mso ventral, mais seulement pour lestomac, cest le msogastre ventral qui se termine en bas par un bord tranchant, lgrement concave en bas, aboutissant en avant la limite suprieure de lorifice ombilical.

la partie suprieure du tube digestif sont annexes de bonne heure deux glandes, le foie en avant, le pancras en arrire.

Lbauche hpatique nat de la face antrieure du duodnum, se dveloppe dans le msogastre antrieur et arrive au contact de lbauche diaphragmatique antrieure ou septum transversum, ce moment masse conjonctive encore mal diffrencie. Or le rseau des cylindres hpatiques pntre dans le septum transversum qui spaissit dautant. Nous verrons plus tard que diaphragme et foie tendront ensuite sisoler lun de lautre. Mais nous noterons ds maintenant que lestomac apparat comme dvelopp dans une cloison tendue de la paroi postrieure lbauche du foie qui comprend donc le msogastre postrieur et la partie laisse libre par le foie du msogastre antrieur.

Lbauche pancratique est primitivement double, forme dun bourgeon pancratique dorsal n de la paroi dorsale du duodnum et dun bourgeon pancratique ventral n de lbauche hpatique elle-mme. Mais vite le bourgeon pancratique ventral contourne le duodnum et va fusionner avec le bourgeon pancratique dorsal. Le pancras ainsi constitu se dveloppe dans le mso-duodnum (future tte du pancras), puis remonte dans le msogastre postrieur (futur corps du pancras).

Enfin, ces organes reoivent des vaisseaux de la partie abdominale de laorte. Il y en a trois : le tronc coeliaque, lartre msentrique suprieure et lartre msentrique infrieure. Le tronc coeliaque, n derrire lestomac, se porte en avant et presque aussitt trifurque (fig. 300) :

Son rameau suprieur monte en dcrivant une courbe concavit antro-infrieure, croise la face droite de lestomac prs du cardia, donne un rameau descendant la petite courbure (future artre gastrique gauche) et un rameau au foie.

Son rameau infrieur descend en dcrivant une courbe concavit antro-suprieure, croise la face droite de lestomac au niveau du pylore, donne un rameau ascendant la petite courbure (future artre pylorique) et un rameau au foie. Ces deux rameaux artriels forment avec la petite courbure de lestomac, laquelle elles sont fixes, un cercle complet.

Son rameau moyen, future artre splnique, chemine lintrieur du cercle prcdent ; il monte en effet le long du bord postrieur du pancras, puis se recourbe en avant vers la grande courbure le long de laquelle elle redescendra ensuite.

Lartre msentrique suprieure se porte sagittalement en avant et en bas vers lombilic, en formant laxe de lanse ombilicale. Elle divise ainsi le msentre primitif en deux portions, lune suprieure, lautre infrieure.

Enfin lartre msentrique infrieure, aussitt ne, sinflchit vers le bas pour descendre dans le mso terminal derrire le clon gauche et le rectum quelle irrigue.

Paritalisation du pritoine viscral. Le mso dorsal, compos du msogastre dorsal, du msoduodnum, du msentre primitif et du mso terminal et, dautre part, le mso ventral reprsentent la totalit du pritoine viscral. Alors que le pritoine parital ne subit aucune modification, le pritoine viscral, voluant dans la cavit pritonale virtuelle, va subir des modifications nombreuses causes essentiellement par le dveloppement considrable du tube digestif qui se coude, senroule, se pelotonne sur lui-mme. Les msos forms par le pritoine viscral participent ce dveloppement, et une bonne partie dentre eux, au lieu de rester dispose dans un plan sagittal, se dispose transversalement contre la paroi abdominale postrieure, devant le pritoine parital postrieur primitif et sy accole avec les organes quelle soutient. On a longtemps considr alors que ces organes taient devenus rtro-pritonaux et que le pritoine parital postrieur dfinitif passait devant eux : ce dernier terme prte confusions ; cette conception dorganes devenus rtro-pritonaux est fausse au point de vue anatomique : tout au plus pourrait-on dire quils se sont paritaliss ; si au point de vue pathologique cette situation confre leurs inflammations une volution un peu spciale, au point de vue anatomique et au point de vue chirurgical, le fait dominant reste quon peut les dcoller, les mobiliser nouveau, eux, leurs msos et les vaisseaux quils contiennent.

Quels sont donc les processus qui aboutissent cette disposition complexe des viscres et de leurs msos. Il y en a trois, chacun correspondant au territoire dune des trois artres irriguant le tube digestif infra-diaphragmatique : la formation de la bourse omentale a lieu dans le territoire du tronc coeliaque ; la rotation de lanse ombilicale a lieu dans le territoire
de lartre msentrique suprieure, le rabattement du mso terminal rpond lartre msentrique infrieure.

Avant de dcrire ces trois processus, il y a un point important prciser : quelle est la limite entre le processus volutif de la bourse omentale et la rotation de lanse ombilicale ?

Cette limite est exactement reprsente par le rameau infrieur du tronc coeliaque, ou artre hpatique commune de ladulte.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...