Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > RATE
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

RATE

(fig. 365 370)

La rate est une glande vasculaire sanguine dveloppe sur le trajet de lartre splnique, au niveau de la limite gauche de la bourse omentale dans les feuillets de laquelle elle est incluse.

SITUATION. Elle est profondment situe dans ltage supra-msocolique, sous la coupole gauche du diaphragme, incline presque paralllement aux ctes, sappuyant en arrire sur le rein, se cachant en avant derrire lestomac, parfois atteinte son ple infrieur par la queue du pancras.

CONFIGURATION EXTRIEURE (fig. 365). Trs mallable, la rate sur une coupe horizontale est nettement triangulaire, avec une face diaphragmatique, latrale, convexe, une face gastrique, antro-mdiale, et une face postro-mdiale, rnale. Ces deux dernires faces sont spares par un bord mdial assez mousse. Immdiatement en avant de lui se trouve le hile de la rate. Des deux autres bords, lantrieur est le plus intressant, car crnel, ce qui reprsente un souvenir de la lobulation primitive de lorgane ; or, ce caractre subsiste dans les hypertrophies splniques, et quand ce bord devient accessible la palpation cest un lment intressant de diagnostic.

En haut les trois bords se rejoignent au sommet de la rate : en bas ils se terminent aux trois angles dune face colique. La rate a donc peu prs la forme dune pyramide triangulaire.

Le hile de la rate est form dune srie de fossettes pourvues chacune de plusieurs orifices vasculaires. Parfois ces fossettes sont ordonnes en deux ranges verticales se rejoignant leurs deux extrmits, chaque range rpondant un des piploons de la rate.

La rate est entoure dune tunique fibreuse assez rsistante.

DIMENSIONS. Ses plus grandes dimensions sont 18 centimtres de long sur 8 de large et 4 dpaisseur. Elle pse environ 200 grammes. Il nest pas rare dobserver des rates surnumraires dans les ligaments pritonaux voisins.

La rate est rouge fonc sur le vivant, molle et trs friable.

REPRES SQUELETTIQUES (fig. 366). La rate se projette sur la paroi thoracique selon une surface elliptique dont le grand axe rpond la 10e cte ; en hauteur cette surface stend du bord infrieur de la 8e cte au bord infrieur de la 11e. Son extrmit suprointerne rpond au 10e espace intercostal, 2 centimtres en dehors des corps vertbraux sur lesquels la rate peut venir scraser dans les contusions du flanc gauche. Son extrmit infro-externe se trouve sur la 10e cte un peu en avant de la ligne axillaire moyenne.

MOYENS DE FIXIT. La rate est fort mobile dans sa loge suivant les mouvements respiratoires, refoule par la rpltion gastrique ou souleve par la distension du clon. Elle est soutenue par son appui sur le ligament phrnico-colique gauche, par son appui sur le relief du rein en arrire. Lorsquelle shypertrophie, elle vient dabord en avant, et son bord crnel est alors perceptible ; puis ayant dpass le clon, elle descend obliquement en bas et en dedans derrire la paroi abdominale antrieure. Les ligaments pritonaux ne servent gure la maintenir en place.

RAPPORTS

Nous tudierons dabord les parois de la loge splnique, puis les replis pritonaux de la rate.

Loge splnique. Elle comprend trois parois, une base et un sommet (fig. 368).

La paroi antro-mdiale comprend le corps et le fundus de lestomac quil faut refouler en dedans, et langle gauche du clon quil faut abaisser pour apercevoir la rate.

La base quon aperoit alors est forme par lextrmit gauche du msoclon transverse et surtout par le ligament phrnico-colique gauche, trs rsistant, qui a reu le nom de sustentaculum lienis.

La paroi latrale est constitue par la concavit de la coupole diaphragmatique (fig. 367). Au-del du diaphragme, cest la plvre, qui recouvre entirement la rate en arrire. Quant au poumon, il ne recouvre gure que la moiti suprieure de la rate dans une inspiration profonde (fig. 366). On conoit donc que la percussion puisse rvler la matit splnique au-dessous de la sonorit pulmonaire ; mais avec la prsence en avant de la sonorit colique, laire mate est souvent minime.
La paroi postro-mdiale est surtout forme par le relief de la partie supro-latrale du rein gauche, entour de sa capsule adipeuse. Ce relief est souvent accentu du fait de la saillie en avant de la 11e cte.

Le sommet de la loge est form par la rencontre de lestomac avec le diaphragme, un peu au-dessus du ple suprieur de la glande supra-rnale.

Pritoine splnique. Tous ces rapports se font par lintermdiaire de la cavit pritonale car la rate, comme nous la montr lembryologie, est entirement entoure par le pritoine du feuillet priphrique de la bourse omentale. Elle svagine en quelque sorte de la bourse omentale, au fond gauche de laquelle elle reste seulement appendue par son hile et les msos qui y parviennent.

Ces msos demandent tre tudis sur une coupe horizontale. On voit nettement larrive convergente sur la rate au niveau de son hile de deux ligaments pritonaux.

En arrire, cest le ligament pancratico-splnique, form par la partie gauche, non accole de la bourse omentale. Cet piploon commence lunion du corps et de la queue du pancras, devant le milieu du rein gauche. Il se termine la lvre postrieure du hile de la rate. Il contient la queue du pancras et les vaisseaux splniques. La queue du pancras savance parfois jusquau contact de la rate et marque son empreinte sur la partie infrieure du hile.

En avant, cest le ligament gastro-splnique allant de la grande courbure de lestomac la lvre antrieure du hile de la rate. Il contient tout en bas lartre gastro-omentale gauche, continuation de lartre splnique.

Si lon suit alors sur cette coupe horizontale toutes les sinuosits de chacun des deux feuillets de la bourse omentale, voici ce que lon constate (fig. 369) : le feuillet priphrique commence en avant devant lestomac (il faisait suite, le long de la petite courbure, au feuillet antrieur du petit omentum) ; il forme le feuillet antrieur du ligament gastro-splnique, arrive au hile de la rate, se rflchit en avant pour tapisser la face antro-mdiale de lorgane, puis tapisse sa face convexe, sa face postro-mdiale, arrive de nouveau au hile, mais cette fois-ci au niveau de la lvre postrieure ; il se replie encore en arrire pour former le feuillet postrieur du ligament pancratico-splnique et, si le corps du pancras ntait pas accol, passerait derrire lui pour atteindre la ligne mdiane devant laorte. Par suite de laccolement du corps du pancras, le feuillet postrieur du ligament pancratico-splnique semble se continuer devant le rein avec le pritoine parital postrieur, et lon dit quil se rflchit en dehors devant le rein.

Quant au feuillet intrieur de la bourse omentale, venant de la paroi postrieure de lestomac (il faisait suite, le long de la petite courbure, au feuillet postrieur du petit omentum), il forme le feuillet postrieur du ligament gastro-splnique, arrive au hile de la rate ; il se replie aussitt en dedans pour former le feuillet antrieur du ligament pancratico-splnique et aller passer devant le corps du pancras.

tudie-t-on au contraire les deux ligaments pritonaux splniques sur une coupe sagittale, on les voit se runir en haut lun lautre selon une arte assez aigu qui, en haut et en dedans, rejoint le ligament suspenseur de lestomac, en bas et en dehors se fixe au ple suprieur de la rate ; cette arte forme le ligament phrnico-splnique (fig. 370). En bas les
deux ligaments se continuent aussi lun avec lautre en tapissant la face suprieure du msoclon transverse : ainsi est forme une sorte de ligament splno-colique.

VAISSEAUX ET NERFS

Les artres viennent de lartre splnique dont ils constituent les rameaux terminaux (fig. 363). Il y a habituellement deux grosses artres qui se portent vers le hile de la rate, et qui se subdivisent en plusieurs rameaux au moment dy pntrer. Leurs branches de divisions intra-splniques ne sanastomosent pas entre elles. En outre, la rate reoit souvent des
rameaux splniques, lun suprieur, venu du rameau gastrique postrieur, branche de lartre splnique, lautre infrieur, venu de lartre gastro-omentale gauche. Ces deux artres peuvent atteindre le parenchyme splnique en dehors du hile de la rate.

La veine splnique reprsente une des trois branches dorigine de la veine porte (fig. 371).

Les lymphatiques vont aux noeuds lymphatiques splniques situs le long de lartre, au bord suprieur du pancras.

Les nerfs viennent, le long des vaisseaux, du plexus coeliaque.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...