Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Gros intestin
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Gros intestin

(fig. 378)

Le gros intestin est la dernire partie du tube digestif, tendue depuis la valve ilo-ccale jusquau canal anal. Son volume considrable, son aspect bossel, les tnia ou bandelettes qui parcourent sa surface le diffrencient premire vue du reste de lintestin. Ajoutons quil y a dans le gros intestin deux territoires artriels, lun droit irrigu par lartre msentrique suprieure, lautre gauche irrigu par lartre msentrique infrieure, alors que toutes les veines sont draines par le systme porte.

CONFIGURATION EXTRIEURE

Le gros intestin est parcouru dans toute sa longueur par des bandelettes musculaires longitudinales : il y en a trois, antrieure, postro-externe et postro-interne, depuis le ccum jusquau clon sigmode qui sont au niveau du clon transverse antrieure (tnia omentale), postro-suprieure (tnia msocolique), postro-infrieure (tnia libre) ; sur le
clon sigmode il ny en a plus que deux et elles disparaissent par talement sur le rectum.

Entre ces tnias existent des haustrations coliques spares par des plis transversaux.

Enfin le long des tnias du clon simplantent des appendices graisseux dits appendices piploques, qui servent souvent reconnatre le gros intestin. Ces appendices contiennent toujours une artriole branche dun vaisseau droit ; parfois ils contiennent et masquent de petits diverticules coliques.

STRUCTURE

Le gros intestin comprend :

1 une tunique sreuse forme par le pritoine : mais par suite des accolements que nous tudierons plus loin, certains segments du clon ne sont plus revtus sur tout leur pourtour par une sreuse vraie : l o il y a un fascia daccolement, cette sreuse a perdu ses proprits de protection et dagglutination, et ceci est gros de consquences pathologiques et chirurgicales,

2 une tunique musculeuse comprenant une couche superficielle, longitudinale, paisse seulement au niveau des tnias du colon, et une couche profonde de fibres circulaires ;

3 une muqueuse sans villosits intestinales ni plis circulaires, mais seulement souleve par des plis semi-lunaires du clon rpondant aux plis extrieurs qui sparent les haustrations coliques.

DISPOSITION GNRALE (fig. 378)

Le gros intestin dbute au-dessous de la valve ilo-ccale par un cul-de-sac volumineux, le ccum auquel est appendu lappendice vermiforme. Au-dessus de la valve ilo-ccale monte le clon ascendant qui remonte normalement jusque sous le foie. L lintestin se coude pour former langle droit du clon, chemine peu prs transversalement en dessous de lestomac en constituant le clon transverse, remonte gauche sous la rate et se coude nouveau pour former langle gauche du clon. Il redescend verticalement jusquau relief du muscle psoas gauche, constituant le clon descendant, dcrit ensuite sous le nom de clon sigmode une boucle dans le bassin qui lamne devant le sacrum et redescend verticalement jusquau canal anal pour former le rectum.

Les subdivisions apporter dans la description du gros intestin varient beaucoup avec les auteurs, car les points de vue envisager sont trs divers. Nous prsenterons dabord la morphologie et les rapports de chacune des portions alternativement mobiles et accoles du gros intestin : ccum, clon droit, clon transverse, clon descendant, clon sigmode, rectum.
En mme temps nous dcrirons leurs msos et formations pritonales. Mais il reste bien entendu que lopposition entre portions accoles et portions mobiles du clon na quun intrt anatomique, car opratoirement on peut cliver et mobiliser les portions accoles.

Dautre part la prsentation des vaisseaux, si importante au point de vue chirurgical, doit relever dune tout autre division : le gros intestin au point de vue vasculaire et lymphatique, comme au point de vue physiologique et pathologique, ne doit plus tre divis quen deux segments, le clon droit et le clon gauche, la limite entre ces deux portions sigeant
lunion du tiers droit et des deux tiers gauches du clon transverse. Les figures correspondantes de latlas permettront de se rendre compte aisment de la vascularisation propre des portions fixes ou accoles prcdemment dcrites.


Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...