Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > ARTRES RNALES (fig. 418)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

ARTRES RNALES (fig. 418)

Au nombre de deux, lune droite, lautre gauche, elles naissent des faces latrales de laorte hauteur du corps de la 11e vertbre lombale, et se portent en dehors, en bas et un peu en arrire vers le hile du rein. Elles ont environ 8 millimtres de diamtre, 3 centimtres de longueur gauche et 5 droite.

Elles reposent en arrire sur les crus du diaphragme ; puis sur le muscle psoas. Elles font partie du pdicule rnal, et sont dans lensemble rtro-veineuses. Lartre gauche est derrire la veine rnale gauche ; lartre droite passe dabord derrire la veine cave avant de se placer derrire sa veine. Mais en arrivant au rein, les artres tendent dborder au-dessus des veines.

Artre et veine sont comprises lintrieur des fascias prirnaux.

RAMEAUX COLLATRAUX. Ce sont :

1. lartre supra-rnale infrieure ;

2. les rameaux urtriques ;

3. les artres capsulaires ;

4. les artres ganglionnaires.

TERMINALES. Lartre rnale se divise habituellement un peu avant davoir atteint le hile du rein, sensiblement au niveau du bord interne du pelvis du rein. Ordinairement elle se divise en quatre artres naissant deux deux : un rameau antrieur donne lartre segmentaire infrieure ; un rameau postrieur donne lartre segmentaire suprieure.

1. Le rameau antrieur descend devant les veines et devant le pelvis du rein, puis se divise en plusieurs artres interpapillaires qui pntrent dans le sinus, devant le pelvis du rein et, comme leur nom lindique, cheminent entre les papilles rnales (fig. 417).

2. Le rameau postrieur (fig. 419) descend derrire le pelvis du rein, en gnral cach par la lvre postrieure du hile ; en ce cas la face postrieure du pelvis du rein est avasculaire et peut tre incise pour lextraction dun calcul rnal. Mais parfois le rameau postrieur croise le pelvis du rein en diagonale et doit tre dcouvert et isol. Il se divise galement en
artres interlobaires.

3. Lartre du segment suprieur gagne assez souvent isolment le ple du rein, quelle atteint en dehors du hile.
4. Lartre du segment infrieur peut faire de mme et croise alors la direction du segment initial de luretre qui peut se couder sur elle (une des causes dhydronphrose intermittente).

Les artres interpapillaires donnent des artres interlobaires (fig. 421) qui senfoncent dans la substance corticale du rein et forment autour de chaque pyramide une sorte de corbeille dont les branches terminales se recourbent sur la base de la pyramide mais ne sanastomosent pas entre elles. La face convexe de la corbeille donne de trs nombreuses artrioles glomrulaires affrentes soit directement, soit par lintermdiaire des artres interlobulaires qui, du fond de la corbeille, se dirigent vers la superficie du rein, en cheminant entre chaque partie radie du lobule cortical. La face concave ne donne de branches la substance mdullaire quau niveau de la base de la pyramide : l, du fond de la corbeille, descendent quelques rares artrioles droites qui plongent dans la pyramide paralllement son axe.

Les artrioles glomrulaires affrentes se capillarisent au niveau du glomrule du rein. partir de ce moment le sang parvenu au rein est purifi.

Les artres effrentes du glomrule dune part irriguent la partie contourne du lobule cortical, dautre part donnent de nombreuses artrioles droites pour lirrigation de la pyramide.

TERRITOIRES VASCULAIRES DU REIN. Les artres du rein sont terminales. Dautre part, le territoire du rameau antrieur et celui du rameau postrieur sont spars lun de lautre par un plan avasculaire (fig. 417) : ce plan, parallle aux faces du rein, affleure la surface un peu en arrire du bord convexe du rein, cest dire que le systme artriel du rein est divis en
deux valves dont la postrieure est la plus petite. Cest selon le plan avasculaire quon cherche inciser le rein dans les nphrotomies.

ANOMALIES. Elles sont trs frquentes et trs diverses : artre unique ou artres multiples, grosses variations dans la distribution des branches terminales

ANASTOMOSES. Si les branches terminales de lartre rnale ne sanastomosent pas entre elles, il nen est pas de mme pour ses collatrales ; en particulier lartre supra-rnale infrieure et le rameau urtrique reprsentent les deux extrmits dun cercle exornal anastomotique complt par des rameaux capsulaires de sources trs diverses, artres phrniques infrieure, testiculaires ou ovariques, lombales, etc. (fig. 418).


Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...