Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Uretre
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Uretre

(fig. 384, 407)

Luretre est un long conduit intermdiaire entre le pelvis du rein et la vessie.

ORIGINE. Il commence au sommet du pelvis par un orifice troit appel collet du pelvis du rein.

TRAJET. partir de ce point luretre descend dabord verticalement contre la paroi lombale, puis enjambe louverture suprieure du pelvis dont la saillie est augmente par la prsence du muscle psoas et des vaisseaux iliaques et dcrit donc ce moment une courbe convexit antrieure qui le rapproche de la paroi abdominale antrieure ; ensuite il suit la paroi du pelvis en dcrivant une longue courbe concavit antrio-interne qui le conduit jusqu la vessie. Il est long de 22 25 centimtres.

TERMINAISON. Il traverse obliquement la musculature de la face postrieure de la vessie, et souvre langle postro-latral du trigone vsical par un orifice troit, ne laissant pas passer une sonde urtrale de plus de 2 millimtres de calibre. Les orifices des deux uretres sont 2 centimtres lun de lautre.

DIMENSIONS. Luretre prsente deux parties dilates en fuseau trs allong. Un de ces fuseaux est lombal, lautre pelvien ; leur diamtre maximal est de 5 millimtres. Ils sont spars par un rtrcissement de 2 3 millimtres rpondant au croisement de louverture suprieure du pelvis.

RAPPORTS

Luretre prsente quatre parties diffrentes : partie lombale, croisement avec louverture suprieure du pelvis, partie pelvienne et partie intra-vsicale. Nous ne nous occuperons ici۸que des deux premires parties, les deux dernires devant tre tudies avec les viscres du petit bassin (voir p. 348 et 349). Mais notons que dans tout son trajet il est rtro-pritonal.

Partie lombale (fig. 407). Luretre se projette de face sur les processus costiformes des quatre dernires vertbres lombales, quil croise un peu en dedans de leur sommet. De profil, il se projette sur lombre vertbrale (ce reprage radiographique est important pour le diagnostic des calculs).

Dans ce trajet vertical luretre repose sur le fascia iliaca qui le spare du psoas et des nerfs du plexus lombal, spcialement du nerf gnito-fmoral qui le croise obliquement.

En avant il est crois au niveau de la 3e vertbre lombale par les vaisseaux testiculaires ou ovariques obliques en bas et en dehors. Il est recouvert par le pritoine parital postrieur et, fait capital, il y adhre, si bien quen dplaant le pritoine on dplace luretre, et lorsquon cherche ce conduit cest la face profonde du pritoine quon le dcouvre. Cette
adhrence se fait par lintermdiaire dune lame celluleuse qui accompagne luretre jusqu louverture suprieure du pelvis, constituant un mso urtro-lombal .

Par ailleurs :

Luretre droit (fig. 384) est dabord masqu par la portion horizontale du duodnum, puis par le msoclon ascendant avec ses vaisseaux, spcialement lartre ilo-colique ; enfin il passe au-dessous de la racine du msentre pour croiser louverture suprieure du pelvis.

Luretre gauche (fig. 400) commence gnralement en dehors de langle duodnojjunal : celui-ci peut pourtant parfois se placer devant la fin du pelvis du rein et le dbut de luretre. Ce dernier est ensuite masqu par le msoclon descendant, descend ainsi derrire larc vasculaire de Treitz , puis derrire lartre msentrique infrieure ou le tronc des artres sigmodiennes et arrive ensuite sur les vaisseaux iliaques en dpassant la racine secondaire du msoclon pelvien.

En dedans luretre est prs des gros vaisseaux, et spcialement,- droite, de la veine cave infrieure.

Croisement de louverture suprieure de pelvis (fig. 283). Ici luretre est assez rapproch de la paroi abdominale antrieure pour pouvoir tre palp : le point urtral est lunion du tiers latral et du tiers moyen de lhorizontale unissant les deux pines iliaques antro-suprieures. Luretre croise les artres iliaques dans la rgion de bifurcation de
liliaque primitive. La bifurcation aortique tant gauche de la ligne mdiane et luretre cheminant au contraire symtriquement droite et gauche, on conoit quen gnral ce conduit croise les vaisseaux un peu au-dessous de la bifurcation droite, un peu au-dessus gauche. Mais toujours ce croisement est profond et se fait en dedans de linterligne articulaire sacro-iliaque, sur laile du sacrum dont le spare toute lpaisseur du bord mdial du muscle psoas.

STRUCTURE

De mme que les calices et le pelvis du rein, luretre est form de dehors en dedans par une adventice conjonctivo-lastique, une musculeuse comprenant une couche externe circulaire et une couche interne longitudinale, enfin une muqueuse lisse.

VAISSEAUX ET NERFS

Les artres viennent successivement de lartre rnale, de lartre testiculaire ou de lartre ovarique, de lartre iliaque commune, puis du tronc commun des artres gnitale et vsicales venue de lartre iliaque interne.

Les lymphatiques de la portion suprieure vont aux noeuds lymphatiques lombaux ; ceux de la portion pelvienne aux noeuds lymphatiques iliaques internes.

Les nerfs viennent des plexus rnal, spermatique et pelvien.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...