Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > CHEZ LHOMME
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

CHEZ LHOMME

(fig. 447, 463, 464, 467 469)

Lurtre est le canal excrteur de la vessie. En outre, sa partie terminale, au-dessous de labouchement des conduits jaculateurs, sert aussi au passage du sperme. Il stend du col vsical lextrmit du pnis.

DIVISION. Au point de vue embryologique, on oppose lurtre postrieur et lurtre antrieur ; au point de vue anatomique, on dcrit lurtre prostatique, lurtre membranac (les deux formant lurtre postrieur) et lurtre spongieux (quivalant lurtre antrieur).

TRAJET (fig. 463). N dans le pelvis au niveau du col vsical, cest--dire sur lhorizontale passant par le milieu de la symphyse pubienne 3 centimtres derrire celle-ci, il va dans une premire courbe concavit antro-suprieure contourner le bord infrieur de la symphyse, passant 15 millimtres derrire, au-dessous, puis devant lui. Il traverse ainsi ltage moyen du prine antrieur. Puis il se coude brusquement et dcrit une deuxime courbe qui le fait descendre dans le pnis. Le sommet de cette deuxime courbe, limite entre la portion fixe et la portion mobile de lurtre, est 15 millimtres devant le bord infrieur de la symphyse pubienne et un peu en arrire de la verticale passant par le bord suprieur de cet os, si bien que dans une chute en avant lurtre est protg.

LONGUEUR. Lurtre mesure 16 centimtres de long, dont 25 30 millimtres pour la partie prostatique, 12 millimtres pour la partie membranace et 12 centimtres pour la partie spongieuse.

FORME. CALIBRE. La lumire de lurtre a une forme trs variable selon les points : de lostium externe la base du gland, cest une fente verticale ; dans la partie antrieure de la portion spongieuse, elle a la forme dun T renvers ; au niveau de la partie membranace de lurtre, cest une fente transversale et, dans la traverse prostatique, elle est concave en
arrire.

Le calibre aussi est trs irrgulier et lon trouve trois portions dilates qui sont la fosse naviculaire de lurtre dans le gland, la partie bulbaire au niveau de la partie postrieure du corps spongieux et enfin le sinus prostatique. Le mat est gnralement le point le plus troit du canal et en tout cas le point le moins dilatable. Il a gnralement 7 millimtres de large.

Au contraire, la partie bulbaire mesure plus de 10 millimtres de largeur.

RAPPORTS. Ce sont toujours les rapports de lurtre, mais dans une premire partie de son trajet il prsente une hypertrophie considrable de sa couche glandulaire, cest la prostate (voir p. 357), puis une hypertrophie de sa couche musculaire, cest le sphincter de lurtre, puis une hypertrophie de sa couche spongio-vasculaire, cest le corps spongieux.

La partie membranace (fig. 443) stend de lapex de la prostate au fascia infrieur du diaphragme uro-gnital. Il est entour par le muscle sphincter de lurtre, lui-mme recouvert par le prolongement du fascia suprieur du diaphragme uro-gnital, et est reli en arrire au cap anal par le muscle recto-urtral. Latralement, il rpond aux vaisseaux et nerfs
pudendaux internes et au bord interne du muscle lvateur de lanus. En avant, il rpond la veine profonde du pnis, qui monte vers le plexus prostatique et le spare du ligament arqu du pubis.

La partie spongieuse de lurtre (fig. 468, 469) est en rapport tout le long de son trajet avec les mmes lments anatomiques ; seulement, tandis que ces lments sont carts les uns des autres au niveau du triangle ischio-bulbaire, ils se rassemblent et se juxtaposent en avant pour constituer le pnis.

Il pntre trs obliquement dans le corps spongieux, formant avec le bulbe du pnis un angle aigu ouvert en arrire, et il chemine dabord dans un sillon de la face suprieure du corps spongieux, puis ce sillon devient un canal. Lurtre pntre ainsi dans le fascia infrieur du diaphragme uro-gnital, puis, devenu horizontal, chemine en dessous de lui dans ltage moyen du prine antrieur. Superficiellement, cest le triangle ischio-bulbaire.

Notons que le fascia superficiel du prine, en se rflchissant en haut et en arrire pour retrouver le bord postrieur du fascia infrieur du diaphragme uro-gnital, limite une loge du prine antrieur que Velpeau appelait loge en crosse de pistolet et o se dveloppent les infiltrations durine.

MOYENS DE FIXIT. Lurtre est bien fix lorigine, le col vsical ne se dplaant que fort peu ; il est bien fix aussi par le ligament suspenseur du pnis ; nanmoins la structure lastique de ce dernier permet deffacer langle sparant la portion fixe de la portion mobile et dintroduire un bniqu dans lurtre postrieur.

CONFIGURATION INTRIEURE (fig. 464). Dans sa partie prostatique lurtre prsente sur sa paroi postrieure une saillie verticale, le colliculus sminal qui seffile ses deux extrmits et mesure 10 15 millimtres de haut et 3 davant en arrire ; en haut le colliculus sminal se prolonge par deux freins divergents, en bas par une crte urtrale mdiane.
Au milieu du colliculus souvre lutricule prostatique et, sur ses parties latrales, les conduits jaculateurs. Dans les dpressions qui limitent le colliculus sminal de part et dautre, souvrent les canaux excrteurs de la prostate.

Dans la partie spongieuse, indpendamment de plis muqueux longitudinaux que la traction efface, on note une valvule et de nombreux orifices. La valvule est nomme valvule de la fosse naviculaire de lurtre ; elle est dispose transversalement sur la paroi dorsale de lurtre, 1 ou 2 centimtres de lostium externe de lurtre : elle limite avec la paroi urtrale
une sorte de dpression en nid de pigeon.

Les orifices conduisent dans les lacunes urtrales et dans les glandes bulbo-urtrales.

On distingue deux catgories de lacunes urtrales : les grandes sont disposes le long de la ligne mdiane dorsale, les autres souvrent un peu partout. Toutes sont de simples dpressions de la muqueuse creuses obliquement dans lpaisseur de la paroi urtrale et diriges davant en arrire.

Les glandes bulbo-urtrales dbouchent lune ct de lautre sur la face infrieure de lurtre, la partie antrieure de la partie bulbaire.

STRUCTURE. La paroi urtrale comprend une tunique musculaire et une tunique muqueuse.

La tunique musculaire se compose dune couche externe de fibres circulaires, dont la partie suprieure paissie forme le sphincter lisse, et dune couche interne de fibres longitudinales.

Dans le chorion de la tunique muqueuse existe une couche spongio-vasculaire dont le dveloppement donnera le corps spongieux.

VAISSEAUX ET NERFS

Les artres de lurtre prostatique viennent des artres de la prostate, la partie membranace de lurtre reoit quelques rameaux de lartre rectale moyenne et, part ces rameaux collatraux, le reste de lurtre est irrigu par le systme de lartre pudendale interne, par lintermdiaire des artres bulbaire du pnis, urtrale, vsicale antrieure et dorsale du
pnis.

Les veines gagnent successivement la veine dorsale profonde du pnis et le plexus prostatique.

Les lymphatiques de lurtre antrieur vont aux noeuds lymphatiques inguinaux et iliaques externes, ceux de lurtre postrieur aux noeuds lymphatiques iliaques externes et iliaques internes.

Les nerfs viennent du plexus hypogastrique infrieur et du nerf pudendal interne.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...