Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > VÉSICULES SÉMINALES (fig. 458, 465)
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Librairie


Application

Dernière Parution


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicité

VÉSICULES SÉMINALES (fig. 458, 465)

Les deux vésicules séminales représentent des diverticules des conduits déférents dans lesquels, comme dans le reste des voies spermatiques, le sperme s’accumule dans l’intervalle des éjaculations.

Une vésicule séminale est un organe allongé, piriforme, à sommet inférieur, et de surface bosselée. Elle est obliquement dirigée en bas et en dedans, longeant le bord externe de la portion terminale du conduit déférent.

La vésicule séminale est longue de 5 à 6 centimètres, avec une épaisseur de 5 millimètres et une largeur maximale de 15 millimètres.

RAPPORTS. — Les vésicules séminales sont situées derrière la vessie, devant le rectum.

Leur fond soulève le péritoine et s’interpose entre le récessus vésico-génital en avant et l’excavation recto-vésicale (ou cul de sac de Douglas) en arrière. Le corps des vésicules est, comme l’ampoule des conduits déférents, entre les deux feuillets du septum recto-vésical. Il peut donc être clivé facilement d’avec le rectum. Rappelons que par le toucher rectal on
peut explorer les vésicules séminales et la fin du conduit déférent, comme on peut explorer la prostate.

CONFIGURATION INTÉRIEURE. — La vésicule séminale est constituée par un tube flexueux plusieurs fois coudé sur lui-même, si bien qu’une fois disséqué et allongé, il a le double de longueur de la vésicule. Son calibre est très irrégulier et sa cavité anfractueuse.

© Grégoire & Oberlin - Précis d’anatomie - 11e édition - Editions EMInter
Source:


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...