Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > RAPPORTS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

RAPPORTS

Il faut tudier dune part les rapports de lovaire avec le pritoine du ligament large et ses ligaments propres, dautre part ses rapports avec les organes voisins.

1 LIGAMENT LARGE ET LIGAMENTS DE LOVAIRE (fig. 486 et 496)

Lovaire est appendu la face postrieure du ligament large par un repli pritonal, le msovarium, dont la base est peu prs transversale, lorsque lensemble du ligament et des msovarium et msosalpinx a t tal transversalement. Le msovarium est dailleurs trs court, et lon ne peut imprimer lovaire que des mouvements selon une charnire horizontale.

Mais, fait capital, lovaire qui rpond au bord libre du msovarium nest plus entirement sous-pritonal : il est enchss dans une fente du pritoine comme un gland de chne dans sa capsule, de telle sorte quun bon tiers de la surface de lovaire nest pas recouvert dendothlium pritonal et est donc intra-pritonal. La ligne selon laquelle le revtement pritonal sinterrompt la surface de lovaire sappelle la ligne limitante du pritoine.

Ainsi enchss dans le pritoine du msovarium, lovaire, par sa portion sous-pritonale, est maintenu par trois ligaments, le ligament suspenseur de lovaire et les ligaments propres de lovaire et infundibulo-ovarique.

Le ligament suspenseur de lovaire est un vestige du ligament diaphragmatique de la priode embryonnaire. Il est compos de fibres conjonctives et musculaires lisses qui accompagnent les vaisseaux utro-ovariens et ne commence avoir un peu dpaisseur quau-dessus du dtroit suprieur. Le ligament se termine sur le ple suprieur et le bord antrieur de lovaire, Il soulve le pritoine parital en un repli vertical qui semble appendu au-dessous du relief des vaisseaux iliaques externes. gauche, il est habituellement masqu par le dbut du msoclon pelvien.

Le ligament propre de lovaire est un faible faisceau musculaire lisse tendu de la partie postrieure de la corne utrine au ple infrieur de lovaire.

Le ligament infundibulo-ovarique est un faisceau semblable allant du bord de linfundibulum au ple suprieur de lovaire : une frange du pavillon plus importante que les autres, la frange ovarique, se fixe ce ligament.

Ces deux ligaments soulvent galement des plis pritonaux qui marquent les deux bords du msovarium.

2 RAPPORTS AVEC LES ORGANES VOISINS

Ainsi retenu par un certain nombre de ligaments, lovaire, au moins chez la nullipare et en labsence de toute altration pathologique, occupe une situation dfinie, au maintien de laquelle ne concourent que le ligament suspenseur de lovaire et le msovarium.

a) Sa face externe en effet sappuie contre la paroi pelvienne latrale qui prsente pour le recevoir une dpression, la fosse ovarique.

Celle-ci est limite (fig. 487) :

en haut, par le relief des vaisseaux iliaques externes ;
en arrire, par le relief des vaisseaux iliaques internes, longs par luretre ;
en avant, par linsertion paritale du ligament large ;
en bas, enfin, par un relief moins accus, form par des branches de lartre iliaque interne, habituellement lartre utrine, souvent aussi lartre ombilicale, les deux artres pouvant natre par un tronc commun, et parfois galement lartre obturatrice.

Laire de cette fossette est occupe par le muscle obturateur interne recouvert de son fascia ; elle est traverse en diagonale par le nerf obturateur, ce qui explique les nvralgies obturatrices au cours des inflammations ovariennes. Le tout, aire et bords de la fosse, est bien entendu recouvert par le pritoine parital, et cest contre lui que vient reposer lovaire, aux 2/3 habill de son msovarium.

b) La face interne de lovaire est recouverte par les flexuosits du tube utrin (fig. 488) qui retombent en dedans de lovaire et le masquent en partie. Il est classique de dire que le long du bord antrieur de lovaire monte lampoule du tube utrin et que le long du bord postrieur descend linfundibulum du tube utrin, mais cela est bien schmatique. Au-del,
il y a les anses grles et gauche le clon sigmode, droite le ccum lorsquil est prolab et souvent lappendice vermiforme. Il y a frquemment inflammation concomitante de lovaire et du tube utrin, ainsi que de lappendice vermiforme.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...