Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Articulation humro-ulno-radiale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Articulation humro-ulno-radiale

Articulation de flexion-extension de lavant-bras sur le bras, elle est essentiellement forme par larticulation humro-ulnaire, qui est une ginglyme ou articulation trochlenne ; de plus, partir de la flexion angle droit, la tte radiale entre en contact avec le capitulum humral ; cette articulation sphrode joue donc un certain rle dans les mouvements de
flexion-extension. Mais, dautre part, comme articulation du coude, il faut tudier larticulation radio-ulnaire proximale, qui est une trochode : dans les mouvements de pronationsupination, la tte radiale tourne dans lincisure radiale de lulna. Or, en mme temps, elle tourne devant le capitulum humral. Larticulation humro-radiale participe donc des deux ordres de mouvements. Il y a ainsi dj une raison physiologique lassemblage de ces trois articulations ; il y a, et mme plus simplement, une raison anatomique pure ; cest la continuit des surfaces articulaires, lunit de la cavit synoviale, enfin la communaut de certains ligaments. Sous le nom darticulation du coude, on tudie donc une articulation humro-ulno-radiale.

SURFACES ARTICULAIRES (fig. 126 129)

1 Extrmit distale de lhumrus. La surface articulaire sinterrompt lpicondyle mdial et lpicondyle latral. Elle prsente un segment mdial, articulaire pour lulna, la trochle, et un segment latral, articulaire pour le radius, le capitulum et la zone capitulo-trochlaire.

La trochle a la forme dune poulie dont la lvre mdiale serait beaucoup plus dveloppe et plus saillante que la latrale, et dont la gorge dessinerait une spirale allant davant en arrire et un peu de dedans en dehors. La trochle est visible sur les deux faces de los, sur chacune dentre elles, elle est surmonte dune dpression, fosse coronodienne en avant, fosse olcranienne en arrire : ces fosses logent dans les mouvements extrmes le bec des processus de mme nom.

Le capitulum est une minence arrondie en forme de segment de sphre qui regarde directement en avant, et occupe seulement la face antrieure de los. Il est surmont par la fosse radiale qui reoit dans la flexion extrme le bord antrieur de la capsule radiale.

La zone capitulo-trochlaire est un segment de tronc de cne regardant en avant, et en dehors, destin sarticuler avec le biseau de la tte radiale.

2 Extrmit proximale de lulna. Elle comprend deux surfaces articulaires dont le revtement cartilagineux est continu.

a) lincisure trochlaire, destine la trochle humrale, est une surface de concavit regardant en avant et en haut, forme par la face antrieure de lolcrane et la face suprieure de la coronode. Une crte verticale la divise en deux joues, dont la mdiale est plus dveloppe. Inclines lune sur lautre, ces deux joues rpondent exactement la trochle humrale. Un sillon transversal spare la partie coronodienne de la partie olcranienne, et le revtement cartilagineux sinterrompt son niveau.

b) lincisure radiale, destine au pourtour de la tte radiale, est creuse sur la face latrale du processus coronode. Concave dans le sens sagittal, elle sinscrit dans la bifurcation suprieure du bord interosseux de lulna, au-dessus de la cavit dorigine du muscle supinateur.

3 Tte du radius. Sa face suprieure ou fossette articulaire radiale, rgulirement excave, est destine sarticuler avec le capitulum humral. Son pourtour prsente une surface articulaire en segment de cylindre, haute denviron 7 millimtres en dedans, finissant en pointe en avant et en arrire. Son revtement cartilagineux est en continuit avec celui de la fossette articulaire. Enfin la partie mdiale du rebord de la fossette articulaire radiale est taille en biseau sarticulant avec la zone capitulo-trochlaire de lhumrus.

4 Ligament annulaire (fig. 129). Les deux os de lavant-bras sont unis entre eux par un ligament particulier, le ligament annulaire, qui joue aussi le rle de surface articulaire. Il va en effet dun bord lautre de lincisure radiale de lulna, en encerclant la tte radiale. Sa face interne, revtue de cartilage, rpond au pourtour de la tte radiale et la soutient,
car le ligament est plus troit en bas quen haut.

CAPSULE

Sur lhumrus, elle sinsre en avant et en arrire distance des surfaces articulaires : elle se fixe en effet la limite suprieure des trois fossettes qui surmontent ces surfaces, latralement, elle contourne le bord infrieur de lpicondyle latral et de lpicondyle mdial. Sur lulna, elle sinsre au voisinage des surfaces articulaires. Sur le radius, enfin, elle descend quelque distance du cartilage, sur le col de cet os. La tte radiale est ainsi entirement incluse lintrieur du manchon capsulaire, dont le ligament annulaire est un paississement trs diffrenci.

LIGAMENTS

Larticulation du coude tant essentiellement doue de mouvements de flexion-extension, ce sont les ligaments collatraux radial et ulnaire qui sont les ligaments principaux. En avant et en arrire, les ligaments sont de bien moindre importance.

1. Ligament collatral ulnaire (fig. 131). On lui dcrit trois faisceaux divergeant de lpicondyle mdial au pourtour de lincisure trochlaire.

Le faisceau antrieur, le moins rsistant, va de la partie antro-infrieure de lpicondyle mdial au bord mdial du processus coronode.

Le faisceau moyen, trs fort, toujours tendu, va du bord infrieur de lpicondyle mdial au processus coronodien et se prolonge mme plus bas sur le bord mdial de los.

Le faisceau postrieur, n de la partie postro-infrieure de lpicondyle mdial, stale en ventail sur tout le bord mdial de lolcrane.

Enfin, on dsigne du nom de faisceau oblique quelques fibres transversales allant du tubercule coronodien la base de lolcrane.

2. Ligament collatral radial (fig. 130). Il comprend galement trois faisceaux qui naissent de manire symtrique de lpicondyle latral.

Le faisceau antrieur va se fixer au bord antrieur de lincisure radiale de lulna. Pour cela, il doit contourner la partie antrieure de la tte radiale, rejoint ainsi le ligament annulaire quil renforce, et partage son insertion antrieure.

Le faisceau moyen se comporte de mme en arrire de la tte radiale, et va au bord postrieur de lincisure radiale, lui aussi fusionne avec le ligament annulaire. Il constitue llment le plus rsistant du ligament collatral radial et ses fibres se prolongent en gnral sur la crte qui borde en arrire la fosse supinatrice.

Le faisceau postrieur stend tout le bord latral de lolcrane.

3. Ligament antrieur (fig. 132). Il est compos de faisceaux assez grles qui, ns de toute la ligne dinsertion humrale de la capsule, convergent sur le bord latral du processus coronode, devant lincisure radiale. Un de ces faisceaux est plus rsistant, cest le ligament oblique antrieur, venu de la face antrieure de lpicondyle mdial et semblant brider la lvre mdiale, saillante, de la trochle.

4. Ligament postrieur (fig. 133). Cest un ensemble de petits faisceaux sans grande importance, de directions diverses : faisceaux humro-olcraniens, allant des bords de la fossette olcranienne au sommet du processus, faisceaux humro-humraux, unissant les bords de la fossette, au-dessus des prcdents.

5. On dcrit encore un ligament appartenant la radio-ulnaire proximale, ou encore ligament carr, allant du col du radius au bord distal de lincisure radiale de lulna. Mais cette partie de la capsule est lche et permet ainsi au col radial de pivoter sur place au cours des mouvements de pronosupination.

SYNOVIALE (fig. 134)

Tapissant la capsule et rejoignant les bords des divers revtements cartilagineux, elle a une forme trs irrgulire et prsente une srie de prolongements ou culs-de-sac. 1. Le plus important est le cul-de-sac postrieur qui remonte au-dessus de lolcrane, derrire le tendon du triceps, et qui est le premier o se manifeste un panchement articulaire. 2. En avant,
un cul-de-sac antrieur occupe les fossettes coronodienne et radiale. 3. Dautre part, la portion de la capsule qui unit le bord distal du ligament annulaire au col radial est assez faible et se laisse refouler par un cul-de-sac annulaire de la synoviale. 4. Enfin, entre radius et ulna, on peut observer sur les articulations injectes un cul-de-sac radio-ulnaire qui reprsente en somme le dveloppement de la synoviale de larticulation radio-ulnaire proximale.

On rencontre au niveau du coude une disposition commune toutes les articulations dont la synoviale dcrit des replis accentus : lexistence au niveau de ceux-ci de pelotons graisseux comblant les espaces vides produits par le dplissement des culs-de-sac. Il y en a donc au coude, en avant et en arrire. On en signale aussi aux deux extrmits du sillon transversal de la grande cavit sigmode.

RAPPORTS (fig. 135)

Larticulation du coude est masque en avant par les masses musculaires du pli du coude : brachial et biceps au milieu, muscles pitrochlens mdiaux en dedans, supinateur, extenseurs du carpe et brachioradial en dehors. Des organes qui cheminent dans les gouttires du pli du coude, il faut surtout retenir le nerf radial et spcialement sa branche postrieure dans son trajet autour du col radial lintrieur du supinateur (voir nerf radial). En arrire, larticulation est masque par le triceps et ses expansions. Dans la gouttire picondylo-olcranienne, chemine le nerf ulnaire. Nanmoins cest en arrire, de chaque ct de lolcrane et du tendon du triceps, que la synoviale peut tre le mieux explore. Latralement, larticulation est protge par les saillies de lpicondyle mdial et de lpicondyle latral. Ces saillies prsentent avec lolcrane des rapports bien dfinis : lorsque le bras est tendu, leurs points culminants sont sur la mme ligne ; lorsquil est flchi angle droit, lolcrane ne dpasse pas en arrire le plan frontal passant par les deux autres saillies. Cartilages piphysaires. Le cartilage de conjugaison entre le bloc capitulo-trochlen et la diaphyse humrale est entirement intra-articulaire.

ANATOMIE FONCTIONNELLE

Nous tudierons seulement ici les mouvements de flexion et dextension excuts par larticulation humro-ulnaire.

Lextension amne lavant-bras en continuit avec le bras et est arrte par la tension du ligament antrieur et des faisceaux coronodiens des ligaments collatraux, ainsi que par la bute de lolcrane dans la fosse olcranienne. Chez lenfant, existe un certain degr dhyperextension.

La flexion dune tendue de 140 est limite par la rencontre des faces antrieures de lavant-bras et du bras. Dans cette flexion, un phnomne particulier se produit : lorsque le bras est tendu, lavant-bras et le bras forment un angle ouvert en dehors : on dit quil y a valgus physiologique ; cette attitude est dailleurs plus frappante chez lenfant. Dans la flexion, le valgus disparat, et lavant-bras finit par se placer exactement devant le bras.

Il ny a pas de mouvements de latralit lorsque lavant-bras est tendu.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...