Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Fmur
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Fmur

(fig. 151 156)

Os trs long et trs volumineux, articul en haut dans la cavit actabulaire par une tte encrote de cartilage ; cette tte est runie au corps de los par un col ; la jonction du col et du corps se trouvent deux saillies dinsertions musculaires, le grand et le petit trochanter.
En bas, le fmur rpond au tibia et la patella, et il offre ces deux os une surface articulaire continue, en forme de trochle en avant, pour la patella, divise en bas et en arrire en deux condyles, pour le tibia. En position normale, le fmur est oblique en bas, en dedans et un peu en avant ; sa diaphyse prsente une courbure convexit antrieure.

MISE EN PLACE. Diriger en haut lextrmit en forme de tte, en dedans sa surface articulaire et en arrire le bord le plus rugueux du corps de los.

Comme tout os long, le fmur prsente tudier un corps et deux extrmits.

Corps

Il est triangulaire la coupe avec trois faces, antrieure, postro-latrale, postromdiale, et trois bords, latral, mdial et postrieur. Bref, cest lorientation inverse de celle de lhumrus.

La face antrieure, convexe, est lisse dans toute son tendue.

Les deux autres faces sont excaves par la saillie considrable du bord postrieur qui les spare.
Les bords latral et mdial sont peine marqus.

Seul le bord postrieur est important. Trs saillant, trs rugueux, il porte le nom de ligne pre et on peut lui considrer deux versants, latral et mdial, et un interstice. Dans celui-ci on observe le trou nourricier du fmur. En bas, la ligne pre bifurque, ses deux branches de division allant vers les faces cutanes des condyles ; elles limitent entre elles la surface poplite du fmur. En haut, au contraire, la ligne pre trifurque. Les branches de division latrale et mdiale continuent ses deux versants : la branche mdiale de trifurcation croise obliquement la face postro-mdiale de los, passe sous le petit trochanter et se termine sur un tubercule dit prtrochantrique. La branche latrale monte un peu oblique en dehors, se hrisse de rugosits, preuves de limportance de linsertion musculaire qui sy fait, et sarrte mi-hauteur entre les deux trochanters. Enfin la branche moyenne de trifurcation monte vers le petit trochanter, en sinclinant lgrement en dedans.

Extrmit proximale

Elle comprend tudier la tte articulaire, le col et les deux trochanters. La tte articulaire reprsente les trois-cinquimes dune sphre qui regarderait en haut, en dedans et un peu en avant. Elle est encrote de cartilage, sauf au niveau de la fova capitis, fossette dinsertion du ligament de la tte fmorale, qui se trouve au-dessous et en arrire de son centre. La limite de la surface articulaire forme une ligne saillante fort nette. On lappelle le col anatomique. Assez rgulire, elle ne prsente quen avant une sinuosit trs marque, sorte dempitement de la surface articulaire sur la face antrieure du col : cest lempreinte iliaque, attribue par Poirier la pression de la partie suprieure de lactabulum
dans la flexion force.

Le col est une partie rtrcie de los, allonge, quon appelle souvent col chirurgical par opposition au col anatomique. Rtrci sa partie moyenne, il svase un peu en dedans pour se joindre la tte selon la ligne du col anatomique ; il slargit surtout en dehors sa jonction avec le massif des deux trochanters. L, sa limite est marque sur les deux faces antrieure et postrieure par une ligne rugueuse : en arrire, cest la crte intertrochantrique, souvent releve son tiers suprieur dun petit tubercule. En avant, la ligne intertrochantrique commence bien en haut au grand trochanter, puis sarrte en bas et en dedans au tubercule prtrochantrique, qui reste spar du petit trochanter par la fossette prtrochantrique. Ainsi dlimit, le col a un bord suprieur horizontal, un bord infrieur oblique en bas et en dehors, une face antrieure plane, une face postrieure concave transversalement, et lon peut souvent distinguer la limite latrale de cette face une gouttire parallle la crte intertrochantrique.

Enfin il faut considrer avec soin les angles que forment laxe du col avec laxe du corps du fmur. Considrs dabord dans un plan vertical, ils forment un angle obtus, ouvert en dedans et en bas, de 130 : cest langle dinclinaison. Mais, dautre part, le col ne reste pas dans le plan frontal passant par le corps du fmur : il sen carte en avant dun angle de 12 15 ouvert en dedans et un peu en avant, cest langle de dclinaison. Ces deux angles sont importants connatre pour ltude des fractures du col du fmur et de certaines dformations pathologiques, coxa vara en particulier.

Le grand trochanter forme une minence volumineuse qui surplombe langle dunion du col et du corps. On lui considre deux faces, latrale et mdiale, et quatre bords : antrieur, postrieur, suprieur et infrieur. La face latrale est quadrangulaire, mais avec un angle postro-suprieur trs dvelopp. On lui voit une surface rugueuse en virgule pointe
antro-infrieure. La face mdiale se dgage du col, surtout dans sa partie postrieure, et prsente une fossette profonde, la fosse trochantrique. Les bords suprieur et postrieur sont tranchants ; le bord antrieur, largi en face, est rugueux. Le bord infrieur enfin, form dune ligne rgulire de rugosits, limite en bas la face latrale du grand trochanter quil
spare de la surface si lisse ce niveau du corps de los. Ce bord sert de repre dans les vissages pour fracture du col.

Le petit trochanter est une saillie arrondie situe la jonction du col et de la face postro-mdiale du corps.

Extrmit distale

Trs volumineuse, devenue quadrilatre, elle prsente, au milieu de ses faces infrieure et surtout postrieure, une chancrure profonde la divisant en deux masses latrales, les condyles. Le condyle latral continue peu prs laxe du corps, le condyle mdial est djet en dedans : cest dire que leurs axes verticaux divergent en bas.

Considrs de profil les condyles font en arrire de la face postrieure, reprsente par la surface poplite, une saillie assez accentue, et lon remarque quils senroulent davant en arrire, autour dun axe transversal selon une courbe de rayon rgulirement dcroissant.

Enfin, en avant, les deux condyles semblent converger vers une surface en forme de trochle. Celle-ci, comme la face convexe des condyles, est encrote de cartilage. On voit donc que lextrmit distale du fmur prsente

- une face antrieure occupe par la trochle articulaire avec la patella, trochle joue latrale beaucoup plus dveloppe et plus saillante ; en bas, une crte mousse la spare des condyles,
une face infrieure, o les condyles commencent diverger ;
une face postrieure avec les deux condyles spars par la profonde chancrure intercondylaire ; au-dessus de chaque condyle, un tubercule supra-condylien ; au-dessus du tubercule supra-condylien mdial, sur la branche mdiale de bifurcation de la ligne pre, le tubercule du grand adducteur,
enfin, deux faces latrales, les faces cutanes des condyles. Chacune prsente sa partie infrieure une ligne rugueuse, la rampe capsulaire. Dautre part la face cutane du condyle mdial prsente, au-dessous du tubercule du grand adducteur, la fossette dinsertion du ligament collatral tibial du genou. La face cutane du condyle latral prsente une saillie pour linsertion du ligament collatral fibulaire et, au-dessous de celle-ci, une fossette pour le tendon terminal du muscle poplit.

OSSIFICATION. Le fmur se dveloppe aux dpens dun point principal et de trois points complmentaires pour son extrmit proximale, qui forment respectivement la tte et les deux trochanters, et dun point complmentaire pour lextrmit distale. Ce point apparat un peu avant la naissance terme et sert en mdecine lgale tablir lge des cadavres des nouveaux-ns.

ARCHITECTURE (fig. 154). Nous navions pas tudi jusquici larchitecture des os. Mais lextrmit proximale du fmur il importe de savoir que lordination des traves osseuses se fait selon un mode spcial. Une coupe frontale de los montre en effet ceci : la diaphyse forme un cylindre de tissu spongieux entour dune gaine dos compact. Or les traves verticales qui constituent cette gaine sinflchissent les unes vers les autres au sommet de la diaphyse, forment un systme ogival deux piliers principaux latral et mdial : le sommet de logive est au sommet du grand trochanter. Dautre part, il existe dans la tte du fmur des traves rsistantes auxquelles parvient, travers los coxal, le poids du corps. Et un systme trabculaire unit logive la tte. Ce systme comprend comme pice essentielle un ventail de sustentation qui irradie de la compacte mdiale vers la tte, et, comme pice secondaire, des traves horizontales de renforcement longeant le bord suprieur du col.



Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...