Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Fosse infra-temporale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Fosse infra-temporale

(fig. 369 371)

On dsigne habituellement sous ce terme un peu imprcis une rgion de forme irrgulire, situe sous la base du crne et limite incompltement par le processus ptrygode, le maxillaire et la mandibule. Mieux, on lui distingue deux parties :de lune, latrale, relativement superficielle, fosse infra-temporale proprement dite, appele encore fosse zygomatique ;

lautre, mdiale, trs profonde, fosse ptrygo-palatine.

Fosse infra-temporale proprement dite (fig. 369)

Elle est situe au-dessous de ltage moyen de la base du crne, au-dessous du plan horizontal de la grande aile du sphnode. En dedans, elle va jusqu la lame latrale du processus ptrygode, en avant jusqu la face postrieure du maxillaire, prolonge en dehors par los zygomatique, en arrire et en bas, elle est largement bante ; en dehors enfin, elle est bien limite par la branche de la mandibule et, au-del, par larcade zygomatique.

Elle prsente trois communications intressantes :

en haut et en avant, avec la fosse temporale, le long du processus coronode ;

en avant, sur los sec, par la fissure orbitaire infrieure, avec lorbite ;

en dedans avec la fosse ptrygo-palatine.

Lorsquon enfonce une aiguille sous larcade zygomatique, en passant par lincisure mandibulaire, on va buter sur la lame latrale du processus ptrygode : incline-t-on laiguille un peu en arrire, elle pntre dans le foramen ovale ; lincline-t-on en avant, au contraire, elle file vers la fosse ptrygo-palatine, mais est parfois gne par le tubercule sphnodal.

La communication avec la fosse ptrygo-palatine se fait en effet par un orifice de forme assez variable, mais important connatre pour aborder le contenu de cette fosse. Il est classique de le dcrire comme en forme de cornue grosse extrmit suprieure et col effil orient verticalement vers le bas. En fait, il est form par la jonction en haut de la grande aile
du sphnode, en arrire du processus ptrygode et en avant de la tubrosit du maxillaire.

Entre sphnode et maxillaire, on trouve la fissure orbitaire infrieure. langle dunion du plan vertical et du plan horizontal de la grande aile peut faire saillie le tubercule sphnodal.

Enfin, en bas, le processus ptrygode et le maxillaire se soudent angle trs aigu.

Fosse ptrygo-palatine (fig. 370, 371)

Constitue par lcartement progressif de bas en haut de la tubrosit du maxillaire et du processus ptrygode, elle est limite en dedans par la lame perpendiculaire du palatin.

Comme elle souvre largement en dehors en communiquant avec la fosse infra-temporale, on peut dire quelle a une forme de pyramide triangulaire sommet infrieur.

Sa paroi antrieure rpond donc la tubrosit du maxillaire avec les canaux alvolaires postrieurs, le sillon infra-orbitaire et la fissure orbitaire infrieure.

Sa paroi postrieure rpond la face antrieure du processus ptrygode avec le canal vidien, un peu plus haut le foramen rond et tout fait en dedans le canal palato-vaginal.

Sa paroi mdiale est forme par la lame perpendiculaire du palatin avec ses deux processus, lun postrieur, sphnodal, lautre antrieur, orbitaire, qui sinsinue un peu sous lethmode.

Entre les deux processus, lincisure sphno-palatine que le corps du sphnode convertit en un foramen qui conduit dans la cavit nasale.

La base, suprieure, est forme : en dehors, par lavance de la face orbitaire de la grande aile du sphnode ; en dedans, par la saillie en surplomb du corps du sphnode.

Le sommet rpond lunion des trois os. En effet, le processus pyramidal du palatin vient sencastrer entre les deux lames du processus ptrygode ; la saillie osseuse, ainsi constitue, sarticule en bas avec la tubrosit du maxillaire. De leur jonction rsulte le canal grand palatin, qui se divise rapidement en :

un canal grand palatin, oblique en bas et en avant, et qui se creuse entre face mdiale du maxillaire et lame perpendiculaire du palatin, pour dboucher la vote du palais ;

deux canaux palatins mineurs, qui descendent verticalement, creuss dans lpaisseur du processus pyramidal du palatin.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...